Sauter la navigation
ShowSauter la navigation

Les règles d’or du placement

Les règles d’or du placement

Les règles d’or du placement
Les placements sont une partie essentielle de la constitution d’un patrimoine. Or, réaliser un premier placement ou continuer d’investir peut sembler difficile. C’est pourquoi respecter de simples règles d’or du placement peut vous aider à garder le cap.

Le secret de la constitution d’un patrimoine, c’est de commencer tôt.



1. Commencez tôt

Le secret de la constitution d’un patrimoine, c’est de commencer tôt. Quand il est question d’investir, le temps c’est de l’argent. Grâce aux intérêts composés, vous pouvez rentabiliser votre argent et faire fructifier vos placements. Si vous avez l’impression d’investir en retard, ne soyez pas découragé. N’oubliez pas que le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a vingt ans; sinon, c’est aujourd’hui.

2. Soyez cohérent

La cohérence est l’une des plus importantes stratégies de placement. Vous devez vous efforcer de mettre de côté chaque mois de l’argent en vue de votre avenir et vous assurer d’en faire une habitude. Afin de simplifier ce processus, mettez sur pied un prélèvement automatique sur votre salaire. Ainsi, vous épargnerez sans avoir à y penser.

3. Diversifiez vos placements

Les placements présentent des risques inhérents desquels vous pouvez vous protéger en étant proactif. L’essentiel, c’est de diversifier vos placements. Un vieil adage affirme qu’il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier. Il en va de même pour les placements. Votre répartition de l'actif, c’est-à-dire les sommes que vous investissez par type d’instrument de placement (actions, obligations, devises, etc.), doit produire un heureux mélange qui vous permettra d’obtenir le rendement souhaité tout en réduisant le risque auquel vous êtes exposé.
Bien diversifier son portefeuille est l’une des règles d’or du placement. Pour y arriver, vous devez détenir plusieurs types d’investissements qui obtiendront de manière générale des rendements différents au fil du temps, ce qui solidifiera votre portefeuille tout en atténuant les risques.

4. Rééquilibrez votre portefeuille

Les marchés changent constamment, tout comme vos placements. Investir est un projet de longue haleine. Il est donc important d’examiner régulièrement vos placements afin de toujours être au fait de leur rendement. Parfois, votre répartition de l'actif peut dévier de ses pondérations initiales. Il faut alors rééquilibrer vos placements. Par exemple, votre répartition peut changer au gré des fluctuations du marché boursier. Vous devez vous efforcer de maintenir les pourcentages de placement en actions et en obligations qui vous aideront à atteindre vos objectifs. Si vous n’agissez pas, vous pourriez vous retrouver à investir trop dans une catégorie d’actif et pas assez dans une autre sous l’effet des fluctuations du marché.
Dans le cadre du processus de rééquilibrage, on procède à la vente ou à l’achat de certains placements afin de rétablir votre répartition de l'actif. En plus d’éviter que votre portefeuille s’écarte de son objectif de réduction des risques en devenant trop dynamique, le rééquilibrage permet de maintenir les pourcentages que vous souhaitez détenir au sein de votre portefeuille pour chaque type d’instrument de placement.

5. Tenir bon

La vérité à laquelle on est confronté lorsqu’on réalise des placements, c’est que le marché fluctue toujours. Il ne faut pas se laisser effrayer pour autant, car on peut alors être tenté de vendre ses placements lors d’une période d’incertitude au lieu de tenir bon. Votre objectif ultime est de constituer un patrimoine. Il est donc essentiel de demeurer objectif. En détenant vos placements à long terme, peut-être même jusqu’à la retraite, vous pouvez faire face aux aléas du marché, quels qu’ils soient.

6. Faites les changements qui s’imposent

Votre situation financière va probablement changer au fil des années où vous réaliserez des placements. Un grand événement, qu’il s’agisse d’un mariage, d’un divorce, d’une naissance, d’une augmentation ou d’une diminution de vos revenus ou encore de perte d’un emploi, nécessite des changements afin que vos placements reflètent votre nouvelle situation financière. En outre, votre tolérance au risque changera au fur et à mesure que l’âge de la retraite approche. En ayant vos placements à l’œil et en effectuant les changements qui s’imposent, vous vous assurez de la bonne tenue votre argent.

7. Faites le point avec votre conseiller

Si vous faites affaire avec un conseiller financier, faites régulièrement le point avec lui au sujet de vos placements. Il peut vous servir de guide et vous aider à atteindre vos objectifs. N’hésitez pas à communiquer avec lui, surtout en cas de questions ou de préoccupations.

En conclusion

Si vous vous demandez comment investir, utilisez ces règles d’or du placement pour partir du bon pied. À l’aide de stratégies de placement simples, vous pouvez faire fructifier votre argent et voir à votre avenir.