Sauter la navigation
ShowSauter la navigation

Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)



Foire aux questions

  • Qu’est-ce qu’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)?
    Un CELI est bien plus qu’un simple compte d’épargne. Il peut contenir différents types de placements (espèces, certificats de placement garanti [CPG] et fonds d’investissement) et, en règle générale, tous les revenus tirés de ces placements sont libres d’impôt, ce qui signifie qu’ils vous reviennent entièrement1.

    Dans un CELI, vos dépôts et placements fructifient rapidement grâce aux investissements libres d’impôt1. En règle générale, vous ne payez en effet pas d’impôt sur les revenus de placements obtenus dans votre compte ni sur les montants que vous retirez.

    Reportez-vous également à la question 15 : « Quels types de placement puis-je détenir dans un CELI? ».
  • Que dois-je faire pour ouvrir un CELI aujourd'hui?
    Nous aimerions vous rencontrer pour vous aider. Passez à une succursale ou prenez rendez-vous pour discuter avec un professionnel en placement chevronné de BMO.

    1. Prendre rendez-vous
    2. Composez le 1-800-665-7700
    3. Passez à votre succursale de BMO
  • Qui peut ouvrir un CELI?
    La plupart des Canadiens sont admissibles. Pour ouvrir un CELI, il faut:

    1. avoir atteint l'âge de la majorité dans sa province ou son territoire de résidence (soit 19 ans en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon, et 18 ans dans les autres provinces canadiennes)2;
    2. être résident canadien; et
    3. avoir un numéro d'assurance sociale (NAS).

    Si vous répondez à toutes ces conditions, vous êtes admissible. Prenez rendez-vous pour ouvrir un CELI.
  • En quoi un CELI peut-il m’aider?
    Le CELI est utile à presque tout le monde. Tout épargnant qui touche des intérêts imposables sur un compte d’épargne courant peut éviter l’impôt grâce au CELI. Que vous épargniez pour voyager, faire des rénovations, payer les études de vos enfants ou préparer votre retraite, le CELI est une bonne idée. Remarque : Vous pouvez aussi détenir d’autres types de placements dans un CELI.
  • À qui le CELI convient-il le mieux?
    Un CELI est particulièrement intéressant dans les cas ci-dessous.

    1. Vous avez atteint votre plafond de cotisation dans votre régime enregistré d’épargne retraite (REER) et souhaitez profiter davantage de solutions d’épargne libre d’impôt.

    2. Vous économisez en vue d’un achat important et souhaitez profiter de solutions d’épargne libre d’impôt avant votre retraite. Contrairement au REER, vous pouvez retirer des fonds de votre CELI en tout temps, sans incidence fiscale. (Remarque : si vous avez déjà atteint votre plafond de cotisation à votre CELI pour l’année en cours, vous devez attendre l’année suivante pour pouvoir faire de nouvelles cotisations afin de ne pas avoir à payer de pénalité fiscale à l’Agence du revenu du Canada [ARC].) (Reportez-vous à la question 19 pour en savoir plus.)

    3. Vous craignez que vos gains de placement aient des répercussions négatives sur vos avantages gouvernementaux ou vos crédits d’impôt, qui sont réduits ou supprimés en cas d’augmentation des revenus; on pense ici aux avantages liés à la Sécurité de la vieillesse (SV), au Supplément de revenu garanti (SRG) et au crédit fédéral en raison de l’âge. Les retraits du CELI n’ont aucune incidence sur l’admissibilité à ces prestations fondées sur le revenu.
  • Quel est le plafond de cotisation au CELI pour 2018?
    Le plafond de cotisation au CELI pour 2018 est de 5 500 $.

    Si vous avez des droits de cotisation inutilisés, vous pourriez même cotiser davantage.
  • Combien puis-je verser dans mon CELI?
    Un petit historique pour vous aider : Les droits de cotisation à un CELI s'accumulent chaque année si vous êtes âgé de 18 ans ou plus (à n'importe quel moment de l'année), détenez un numéro d'assurance sociale valide et êtes résident du Canada. Les droits de cotisation de chaque année (depuis sa création en 2009) sont les suivants :

    20095 000 $
    20105,000 $
    20115,000 $
    20125,000 $
    20135,500 $
    20145,500 $
    201510,000 $
    20165,500 $
    20175,500 $
    20185,500 $
    Exemple :si vous aviez 18 ans ou plus en 2009, le total de vos droits de cotisation admissibles à un CELI (en date de 2018) est de 57 500 $2
  • Comment pourrai-je connaître mes droits de cotisation à un CELI pour une année d'imposition donnée?
    L’ARC déterminera les droits de cotisation à un CELI de chaque particulier admissible qui produit une déclaration annuelle de revenus des particuliers (T1). L’institution financière qui détient le CELI signalera le montant de vos cotisations et de vos retraits à l’ARC, de sorte que celle-ci pourra faire le suivi des droits de cotisation que vous avez utilisés et de ceux qui vous restent.
  • Qu'arrive-t-il si je dépasse mes droits de cotisation?
    L’ARC vous imposera une pénalité fiscale de 1 % par mois pour chaque mois où les excédents demeureront dans votre compte. Cet impôt de 1 % continuera de s'appliquer :

    1. jusqu'à ce que l’excédent en entier soit retiré; ou

    2. jusqu'à ce que l’excédent en entier soit absorbé par l’addition de vos droits de cotisation inutilisés des années suivantes, selon votre admissibilité.

    Consultez le site Web de l’ARC pour en savoir plus sur les excédents CELI.
  • Que dois-je faire pour ouvrir un CELI aujourd'hui?
    Nous aimerions vous rencontrer pour vous aider. Passez à une succursale ou prenez rendez-vous pour discuter avec un professionnel chevronné en placement de BMO.

    1. Prendre rendez-vous

    2. Composez le 1-800-665-7700

    3. Passez à votre succursale de BMO.
  • Quels sont les taux applicables au CELI et aux CPG BMO?
    Cliquez ici pour consulter les taux applicables au CELI de BMO Banque de Montréal, ou passez à une succursale pour discuter de nos offres d’une durée limitée pour le CELI.
  • Proposez-vous différents types de CELI?
    En effet! Les voici :

    Compte de placement :vous pouvez y détenir différents types de placements (compte d’épargne, CPG liés aux marchés financiers et fonds d’investissement) qui peuvent faire fructifier votre épargne. Pour en ouvrir un, il vous suffit de vous rendre en succursale ou de nous appeler.

    Compte d’épargne : Dans un CELI, vous pouvez détenir des espèces dans un compte d’épargne, qu’il est possible d’ouvrir en ligne.
  • Le CELI BMO fait-il l'objet de frais pour les cotisations, les retraits et les transferts?
    Aucuns frais ne sont exigés pour les cotisations au CELI de BMO Banque de Montréal. Il y a des frais de 50 $ pour les transferts à une autre institution financière.
  • Puis-je transférer mon CELI d’une autre institution financière à un CELI de BMO?
    Eh oui, c’est possible – et nous pouvons vous aider à le faire.

    Vous pouvez transférer votre CELI d’une autre institution financière à un CELI de BMO. Voici comment procéder :

    1. Passez à votre succursale de BMO pour remplir une formule de transfert (trouvez une succursale près de chez vous.)
    2.BMO enverra ensuite la formule de transfert à l’institution financière où se trouve actuellement votre CELI afin de s’assurer que le transfert n’a pas d’incidence sur votre plafond de cotisation. C’est ce qu’on appelle un « transfert admissible». Veuillez noter que l’autre institution financière peut exiger des frais pour le traitement du transfert.
  • Quels types de placement puis-je détenir dans mon CELI?
    En règle générale, un CELI peut contenir les mêmes types de placement qu'un REER, notamment des liquidités, des parts de fonds d'investissement, des titres cotés en Bourse, des CPG (y compris des CPG liés aux marchés financiers) et des obligations. Nous pouvons vous aider à réfléchir aux meilleures options et vous orienter vers le partenaire de BMO approprié si nous ne sommes pas en mesure de vous offrir en succursale la solution de placement que vous souhaitez.

    Voyez cela comme un « panier » d’épargne et de placement. Vous pouvez aussi y mettre divers placements qui correspondent à vos objectifs, que vous épargniez pour faire un voyage ou des rénovations, ou pour vous constituer une réserve en cas d’imprévu.
  • Quels sont les meilleurs placements à mettre dans un CELI?
    Tout dépend de vos objectifs de placement (court terme, long terme ou les deux?) et de votre tolérance au risque. Un CELI devrait faire partie d’une stratégie globale de planification financière qui tient compte de vos éléments d’actif et de passif, de vos objectifs, de vos besoins en matière de revenu, de votre tolérance au risque et de vos impôts.

    N’hésitez pas à venir nous voir pour que nous puissions discuter du portefeuille de placements qui vous convient le mieux. Prendre rendez-vous
  • En quoi un CELI diffère-t-il d'un REER?
    Excellente question – le tableau ci-dessous présente certaines différences entre un CELI et un REER.

    CELIREER
    Il n’est pas nécessaire de gagner un revenu pour accumuler des droits de cotisation à un CELI.Il faut déclarer un revenu pour accumuler des droits de cotisation à un REER.
    Les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles du revenu imposable.Les cotisations à un REER sont déductibles du revenu imposable.
    Les retraits d’un CELI sont libres d’impôt. De plus, tout montant retiré (à l’exception des transferts admissibles) est ajouté aux droits de cotisation de l’année suivante, de sorte qu’il peut être réinvesti plus tard.Les sommes retirées d’un REER sont imposées l’année du retrait (sauf dans le cadre du Régime d’accès à la propriété et du Régime d’encouragement à l’éducation permanente; le cas échéant, aucun impôt n’est prélevé si les sommes sont remboursées dans les délais prescrits). Le montant retiré ne peut pas être ajouté aux droits de cotisation de l’année suivante.
    Vous ne serez jamais tenu de convertir votre CELI en option de versement de revenu (comme un FERR ou une rente).Le REER doit être entièrement liquidé ou être converti en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en rente au plus tard à la fin de l’année du 71e anniversaire du titulaire.
  • Puis-je retirer mon argent en tout temps?
    Vous pouvez généralement retirer en tout temps le montant que vous voulez de votre CELI. Tout dépend du type de placement que vous détenez. Si vous avez immobilisé vos fonds dans un CPG de deux ans, vous pourriez devoir attendre jusqu’à la fin de cette échéance pour retirer de l’argent.
  • Si je retire de l'argent de mon CELI, puis-je le verser de nouveau plus tard?
    Réponse brève : Oui, mais peut-être pas tout de suite.

    Réponse détaillée : Le montant des retraits de votre CELI, à l’exception des transferts admissibles, au cours d’une année donnée sera ajouté à vos droits de cotisation de l’année suivante. Si vous avez cotisé le maximum permis à votre CELI, et que vous retirez une partie ou la totalité de votre argent, vous devrez attendre jusqu’à l’année suivante pour y verser de nouvelles sommes, faute de quoi vous devrez payer une pénalité à l’Agence du revenu du Canada (ARC).

    Exemple : En janvier 2017, Jeanne a ouvert son premier CELI et y a versé le maximum permis de 52 000 $. En juin 2017, elle a effectué un retrait de 7 000 $. Elle ne pourra pas déposer de nouveau cette somme dans son compte sans payer de pénalité avant le 1er janvier 2018.

    Consultez le site Web de l’ARC pour en savoir plus sur les retraits et les transferts admissibles
  • Quelle incidence mes cotisations et mes retraits auront-ils sur mon impôt à payer et mes prestations fondées sur le revenu?
    Les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles aux fins de l'impôt; cependant, les revenus et les retraits ne sont pas imposables et ne modifieront pas vos droits aux prestations fédérales fondées sur le revenu.
  • Les intérêts payés sur des sommes empruntées pour investir dans mon CELI sont-ils déductibles?
    Non. Les intérêts payés sur des sommes empruntées pour investir dans un CELI ne sont pas déductibles du revenu imposable.
  • Puis-je cotiser au CELI de mon époux ou conjoint de fait?
    Malheureusement, non. Seul le titulaire d’un CELI peut y cotiser. Vous pourriez cependant donner des fonds à votre époux ou conjoint de fait, qui pourra à son tour les verser dans son propre CELI.
  • Si je donne de l'argent à mon époux ou conjoint de fait pour qu'il cotise à son CELI, devrai-je payer de l'impôt sur les retraits ou les revenus tirés des placements de ce compte?
    Ni vous ni votre époux ou conjoint de fait n'aurez d'impôt à payer sur les retraits et les revenus de placement du CELI, peu importe qui a avancé les sommes cotisées.1
  • Puis-je ouvrir un CELI avec mon conjoint ou une autre personne?
    Non. Comme c’est le cas avec les autres comptes enregistrés, comme les REER, il est interdit d’avoir un CELI conjoint.
  • Puis-je ouvrir plus d'un CELI?
    Certainement. Vous pouvez ouvrir plus d'un CELI, mais le montant total des versements à l'ensemble de vos comptes ne pourra pas dépasser le total de vos droits de cotisation.

    Vous êtes prêt à ouvrir un CELI de BMO? Nous sommes prêts à vous aider. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui.

Ressources et outils pratiques

Votre avenir regorge d’objectifs à long terme. Un CELI peut-il vous aider à les atteindre?

Un CELI convient-il à vos objectifs à long terme?

Un CELI peut vous aider à atteindre vos objectifs à long terme et pourrait même jouer un rôle dans vos projets de retraite.
Nous avons tous des objectifs à court terme. Un CELI peut-il nous aider à les atteindre?

Un CELI peut-il vous aider à atteindre vos objectifs à court terme?

Un CELI peut être une excellente solution lorsque vous investissez en vue d’atteindre un objectif dans un à trois ans.
Comprendre le CELI : notions de base

Comprendre les CELI : Notions de base

Vous ne comprenez pas tout à fait le fonctionnement d’un CELI? Initiez-vous aux règles de base en quelques minutes.

Calculateurs

Ouvrez un CELI dès aujourd’hui

Déjà client de BMO?
Ouvrez une session pour établir un CELI ou cotiser à un CELI existant.
Vous n’avez pas de compte?
Il y a trois façons de faire:
Prendre rendez-vous