Navigation sautée

Comment préparer votre entreprise à surmonter une récession

Préparez votre entreprise à traverser une période économique difficile grâce aux conseils et aux stratégies utiles des experts en entreprises de BMO.

Mis à jour le 8 juin 2020
Lecture de 6 min.

Compte tenu de la grande incertitude économique qui règne actuellement et de la crainte d’une récession, de nombreux propriétaires d’entreprise s’inquiètent à juste titre de ce que l’avenir leur réserve.

Vous pouvez toutefois prendre certaines mesures pour assurer la pérennité de votre entreprise. Pour commencer, voici ce qu’il vous faut : un solide plan pour les 12 à 24 prochains mois, une offensive commerciale continue, une stratégie clairement axée sur les flux de trésorerie, et une volonté d’apporter des changements.

Voici comment préparer votre petite entreprise à un ralentissement économique.

1. Surveiller les signes d’une récession économique

Il y a un certain nombre de signes avant-coureurs d’une récession. Prenez les devants dans votre planification en cas de récession en restant à l’affût des indicateurs économiques clés ci-dessous :

  • le produit intérieur brut (PIB) recule pendant deux trimestres consécutifs;

  • le niveau de confiance des consommateurs diminue;

  • le taux de chômage augmente

  • les dettes liées aux cartes de crédit et aux prêts sont en hausse;

  • les usines ralentissent;

  • les gouvernements et les médias parlent de plus en plus d’une récession.

2. Préparer un coussin financier et une stratégie en cas de récession

Pour survivre à un ralentissement économique, vous devez faire tout ce que vous pouvez pour éviter que votre entreprise ne se retrouve avec plus de sorties de fonds que de rentrées de fonds.

Même les revenus les plus maigres vous aideront à assurer la continuité des opérations et à payer les employés essentiels et les fournitures. N’oubliez pas de tenir compte du montant mensuel nécessaire pour couvrir vos frais personnels.

Réduire les sorties de fonds

  • Examinez vos dépenses mensuelles et réduisez-les autant que vous le pouvez sans nuire à votre entreprise à long terme.

  • Demandez de meilleurs tarifs à vos fournisseurs (ou trouvez de nouveaux fournisseurs).

  • Négociez un loyer moins élevé avec votre propriétaire (vérifiez si l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial s’applique dans votre situation).

  • Diminuez les heures de travail et envisagez de demander la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), qui permet d’obtenir de l’aide financière pour couvrir les coûts de main-d’œuvre.

  • Annulez les abonnements inutiles.

  • Remettez à plus tard les achats coûteux.

Obtenir des fonds supplémentaires

« Ajoutez de nouvelles stratégies de vente à celles qui fonctionnent déjà bien. »

3. Faites preuve de créativité en matière de vente

Vous devrez peut-être vous montrer créatif en ce qui a trait aux sources de revenus des ventes et changer la façon dont vous avez toujours fait les choses. Ajoutez de nouvelles stratégies de vente à celles qui fonctionnent déjà bien.

  • Réévaluez vos cibles. Réexaminez votre profil de client idéal et faites des recherches pour vous assurer que ces acheteurs sont toujours en mesure d’acheter, car ils peuvent eux aussi être touchés par le ralentissement économique. Vous devrez peut-être revoir votre clientèle cible.

  • Vendez à vos clients actuels. Il est plus facile de vendre à des personnes ou à des entreprises qui font déjà affaire avec vous. Si vous savez qu’il y a encore des occasions auprès de vos clients actuels, préparez un plan pour rester en contact avec eux au fil du temps.

  • Offrez du nouveau. Demandez à vos clients quels autres produits ou services ils aimeraient acheter de votre entreprise. Ils pourraient également être intéressés par des services comme le ramassage à l’extérieur ou la livraison à domicile.

  • Trouvez de nouveaux clients. Vérifiez quelles stratégies publicitaires ou promotionnelles vous ont permis d’acquérir de nouveaux clients par le passé, et utilisez-les de nouveau. Développez vos compétences dans l’utilisation des médias sociaux, la collecte d’adresses courriel sur votre site Web (veillez à respecter la Loi canadienne anti-pourriel), le réseautage en ligne et les recommandations d’affaires. Vous pouvez aussi cibler des villes ou des villages à proximité pour trouver de nouvelles occasions d’affaires.

  • Tirez parti des nouvelles tendances. De nouvelles tendances émergent sans cesse et, de toute évidence, rester à la maison en est une! Vous pouvez réorienter votre entreprise pour répondre à une tendance. Soyez à l’affût de l’évolution des habitudes de consommation, tenez-vous au fait des principales publications d’affaires, et surveillez vos concurrents pour déceler tout changement dans leur façon de réaliser des ventes.

4. Mettre les bouchées doubles en ligne

La plupart des entreprises vont faire beaucoup plus de choses en ligne, comme vendre leurs produits ou services, gérer des équipes à distance et déplacer leurs activités vers le nuage.

Faire passer vos activités au numérique présente deux principaux avantages : vous pourrez vendre aux clients partout, et vous réduirez les coûts parce que les applications en ligne sont généralement peu coûteuses.

Passez au numérique en vous dotant des solutions suivantes :

  • Stockage en nuage (p. Ex., Dropbox, Box, Google Drive) pour protéger vos données et partager des fichiers

  • Logiciel d’automatisation du marketing (p. ex., HubSpot)

  • Outil de collaboration pour les équipes à distance (Slack, Microsoft Teams)

  • Logiciel de gestion des listes de courriels (MailChimp ou Campaign Monitor)

  • Logiciel de comptabilité en ligne (QuickBooks)

  • Services bancaires en ligne pour un accès facile et sécuritaire à vos fonds

  • Plateformes Web (p. ex., Wix ou Squarespace)

  • Applications de vitrine de commerce électronique (p. ex., Shopify ou eBay)

  • Passerelles de paiement pour accepter les paiements des clients (Moneris)

5. Demander conseil

Communiquez avec vos conseillers de confiance (p. ex., votre comptable, votre avocat, votre banquier, votre conseiller financier et votre mentor d’affaires) pour obtenir des conseils lorsque vous préparez une stratégie en cas de récession. Ils peuvent examiner vos plans et faire des recommandations en fonction de leur expérience et de leur expertise dans leur domaine respectif. Tirez parti de votre réseau pendant les périodes difficiles pour obtenir des conseils, du soutien et de l’inspiration lorsque vous en avez besoin.

6. Établir un plan pour aider à la gestion du stress

Exploiter une petite entreprise est déjà stressant, et ce l’est encore plus en période difficile.

C’est le moment d’être indulgent avec vous-même. Faites-vous un horaire et respectez-le, et profitez de vos congés pour faire de l’exercice, passer du temps avec votre famille et vos amis, et décompresser.

Personne ne sait combien de temps une récession peut durer. Bien qu’elle puisse être de courte durée, il vaut mieux se préparer à ce qu’elle se prolonge. Lorsque vous établissez vos plans et réorientez vos activités, il peut être judicieux de vous baser sur un horizon de deux ou trois ans. Si la situation s’améliore plus rapidement, vous aurez des rentrées de fonds plus importantes que prévu.

Prêt à démarrer votre entreprise?

Parlez-nous des solutions et du soutien qui peuvent vous aider à tirer pleinement parti de chaque occasion d’affaires.

Prendre rendez-vous

Outils utiles

Modèle de prévision des flux de trésorerie

Des idées pour attirer de nouveaux clients.

Cahier de marketing créatif

Évaluez vos forces et occasions.

Articles connexes

Comment acquérir plus de clients et trouver de nouveaux fournisseurs

Les gens sur qui vous comptiez pour soutenir votre entreprise ne sont plus là? Découvrez comment trouver de nouveaux clients et d’autres fournisseurs.

Communiquez avec nous