Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu'aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d'accueil
    Choisissez votre page d'accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO

Épargnez pour l'avenir de votre enfant

Les études, c'est la liberté, ce sont les bases d'un avenir que vous pouvez façonner, et c'est le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à un enfant. Pour mettre suffisamment d'argent de côté pour payer les frais des études postsecondaires de votre enfant sans mettre en péril vos autres priorités – retraite et liquidités –, il est nécessaire de faire une planification rigoureuse; et plus vous commencez tôt, mieux c'est!

Le Calculateur d'épargne-études de BMO est un moyen facile de déterminer le montant dont vous aurez besoin pour les études de votre enfant.

Commencez tôt

Il faut savoir qu'épargner régulièrement en vue des études de votre enfant est avantageux, en raison du pouvoir de capitalisation. En effet, plus la durée de vos placements est longue, plus votre argent fructifie. L'argent de vos cotisations a le temps de fructifier et de produire des résultats.

Le graphique Avantages d'investir tôt vous montre toute la différence que peuvent faire quelques années.

On estime que les coûts d'un programme universitaire de premier cycle de quatre ans pour un bébé né aujourd'hui se chiffreront à près de 100 000 $. Ce chiffre passe à 135 000 $ si l'enfant décide de suivre un programme loin de chez lui1.

Le graphique compare deux scénarios; dans le premier scénario, les parents versent 2 500 $ de cotisations par an pendant 12 ans à partir de la naissance de l'enfant; dans le deuxième, les parents commencent à cotiser lorsque l'enfant a 12 ans et versent de l'argent pendant 6 ans. Dans les deux cas, les parents ont versé 30 000 $, mais grâce aux rendements composés au fil du temps, le solde du REEE dans le scénario 1 est bien plus élevé.

L'horizon de placement est un élément essentiel pour décider comment investir son argent.

Si vous épargnez pour un nouveau-né, celui-ci n'aura pas besoin de cet argent de sitôt. Dans ce cas, vous pourriez décider d'investir au moins une partie des fonds dans des actions pour assurer une croissance à long terme. En revanche, si l'enfant n'est qu'à quelques années de ses études collégiales ou universitaires, il faut adopter une approche prudente pour vous assurer qu'il disposera de l'argent nécessaire..

Stratégies d'épargne efficaces

Cotisez à un REEE

Un des moyens les plus efficaces d'épargner est de cotiser à un régime enregistré d'épargne-études (REEE). Le REEE peut contenir les mêmes placements que le REER (CPG, obligations, actions, fonds d'investissement ou fonds négociables en bourse). De plus, n'importe qui – vous, un ami ou un membre de la famille – peut cotiser au nom de votre enfant. Les cotisations ne sont pas déductibles du revenu imposable, mais les retraits du placement initial sont exempts d'impôt, et c'est votre enfant qui sera imposé sur le revenu et la croissance générés par le placement lorsqu'il entreprendra ses études postsecondaires. À ce moment-là, en raison des frais de scolarité et des crédits d'impôt pour études, il y a de fortes chances que le revenu de votre enfant soit insuffisant pour être imposable.

Tirez parti de l'aide du gouvernement

Un des principaux avantages du REEE est l’argent que le gouvernement verse aux bénéficiaires de moins de 18 ans au moyen de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) jusqu’à la fin de l’année civile où ils atteignent l’âge de 17 ans2.

  • La Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE)
    La SCEE est une subvention équivalant à 20 % des cotisations annuelles, jusqu'à concurrence de 500 $ par année par bénéficiaire. (Des subventions supplémentaires sont offertes aux familles à revenu faible ou moyen, mais peu importe le revenu, le plafond à vie est de 7 200 $.) Mais pour en bénéficier, vous devez ouvrir un REEE avant la fin de l'année où le bénéficiaire atteint l'âge de 15 ans.

  • Bon d'études canadien (BEC)
    Le BEC est offert aux familles à revenu modeste qui touchent le Supplément de la prestation nationale pour enfants et ont ouvert un REEE. Il peut procurer jusqu'à 2 000 $ par enfant sans autre cotisation. Comme pour la SCEE, les sommes du BEC sont versées directement dans le REEE de l'enfant.

  • Autres subventions au Québec et en Alberta
    Dans ces provinces, il existe des programmes incitatifs supplémentaires pouvant permettre d'ajouter jusqu'à 3 600 $ (Québec) ou 800 $ (Alberta) au montant total du REEE. Comme pour les programmes du gouvernement fédéral, ces sommes sont versées directement dans le REEE de l'enfant.


Vous pouvez utiliser votre CELI comme véhicule d'épargne-études supplémentaire. C'est un instrument flexible; les gains qui y sont réalisés sont libres d'impôt, tout comme les retraits. Même si vous ne pouvez pas ouvrir un CELI pour votre enfant de moins de 18 ans, vous pouvez utiliser votre propre CELI pour épargner en vue de ses études ou pour toute autre raison.
REEE individuel ou REEE familial?
REEE individuel REEE familial
Peut être ouvert pour n'importe quel bénéficiaire Ne peut être ouvert que pour un bénéficiaire considéré comme uni par les liens du sang ou de l'adoption avec le souscripteur initial, conformément aux lignes directrices de l'ARC (parent, frère, sœur, enfant ou petits-enfants).
Pas de restriction d'âge Ne peut être ouvert que pour les bénéficiaires de moins de 21 ans.
Peut être plus facile à gérer lorsqu'il y a une grande différence d'âge entre les enfants L'épargne-étude est mise en commun et vous pouvez affecter librement les fonds aux frais d'études des différents bénéficiaires (p. ex., vous pouvez accorder des montants plus élevés aux bénéficiaires qui ont des besoins plus importants).
Où trouver l'argent nécessaire?
  • Pour la plupart des gens, la façon la plus facile d'épargner est de cotiser chaque mois, mais il faut savoir que toute somme, qu'il s'agisse d'une prime ou du remboursement d'impôts, peut aussi servir de cotisation supplémentaire. Utilisez la grille de BMO relative au budget et à l'épargne pour voir comment, en combinant des cotisations régulières et des versements forfaitaires, vous pouvez réellement maximiser votre épargne.
  • Si vous touchez le Supplément de la prestation nationale pour enfants (SPNE), cet argent est réputé appartenir à votre enfant. Vous pouvez l'investir dans un compte au nom de l'enfant de façon à ne pas payer d'impôt sur l'intérêt généré.
  • Pensez à l'aide que peuvent vous apporter la famille élargie et les amis. N'importe qui peut ouvrir un REEE pour l'enfant, mais il est souvent plus pratique pour les membres de la famille ou les amis de donner de l'argent aux parents pour qu'ils l'investissent dans le REEE de l'enfant. En regroupant l'épargne dans un même compte, il est plus facile de faire le suivi de la SCEE. Nous vous rappelons que vous ne pouvez pas doubler la SCEE en ouvrant plusieurs REEE pour un même bénéficiaire.
  • Cela dit, ne perdez pas de vue vos autres objectifs financiers. Il est certes important d'épargner pour les études de votre enfant, mais il existe d'autres modes de financement des frais d'études, notamment les bourses et les emplois d'été ou à temps partiel. Pour vous aider à établir vos priorités financières, vous pouvez compter sur votre planificateur financier*.

En mettant en place un bon plan, vous pouvez économiser pour les études de votre enfant, payer vos dépenses courantes et mettre de l'argent de côté pour la retraite. Pour déterminer le montant qu'il vous faudra économiser pour les études de votre enfant et voir si votre régime d'épargne actuel vous permettra d'atteindre vos objectifs, cliquez sur le Calculateur d'épargne-études de BMO.

Parlons-en. Appelez un planificateur financier de BMO aujourd'hui même au

1-844-321-3705

1 (16 septembre 2010). Frais de scolarité universitaires. Statistique Canada. Consulté le 12 mars 2012, www.statcan.gc.ca
2 Sous réserve des règles spéciales qui régissent le versement de la SCEE aux bénéficiaires de 16 et 17 ans.

* Les planificateurs financiers de BMO désignent les planificateurs financiers – Placements et retraite, qui sont des représentants de BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

fermer
This video requires Adobe Flash Player. Please click here to download.