Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu'aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d'accueil
    Choisissez votre page d'accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO

Changement d'emploi 101

Autrefois, il n'était pas rare qu'un travailleur passe toute sa carrière auprès du même employeur, mais les temps ont bien changé. On estime que, de nos jours, un travailleur changera d'emploi de 5 à 7 fois au cours de sa vie active, en allant, par exemple, faire le même travail chez un nouvel employeur, en gravissant les échelons et en acceptant plus de responsabilités au sein de la même entreprise ou en se réorientant vers un nouveau domaine d'activité. Quel que soit le type de changement d'emploi que vous envisagez, il importe de réfléchir à plusieurs facteurs avant de faire le saut. L'examen de votre plan financier vous aidera à garder le cap durant et après cette période de transition.

Votre revenu sera-t-il modifié?

Il arrive souvent qu'on change d'employeur afin de toucher une rémunération plus généreuse. On peut ainsi se donner les moyens de mieux réaliser ses objectifs financiers, de rembourser des dettes coûteuses en intérêts ou d'épargner davantage en vue de la retraite. Par contre, si vous donnez une toute nouvelle direction à votre carrière, il n'est pas dit que votre rémunération s'en trouvera augmentée. Quand le revenu de votre ménage augmente ou diminue, l'essentiel est de revoir vos objectifs financiers et le revenu qu'il vous faut au quotidien.

Les avantages sociaux sont-ils comparables?

Selon vos besoins personnels et la couverture d'assurance liée à votre nouveau poste, il se peut que vous deviez dorénavant payer certains soins et services de vos poches et prévoir les sommes nécessaires dans votre budget. Faites vos devoirs et tâchez de bien comprendre le coût potentiel de ces soins et services.

Quelle est l'incidence sur votre pension?

Au Canada, les règles qui régissent les régimes de retraite varient d'une province à l'autre. En général, toutefois, les cotisations que votre employeur a versées pour vous dans son régime de retraite vous sont acquises deux ans après votre adhésion au régime. Si vous quittez le service de cet employeur avant la fin de ces deux ans, vous pourriez devoir vous contenter d'une pension réduite. La plupart des régimes prévoient un âge limite pour transférer la pension accumulée à un REER immobilisé. Mieux vaut vous renseigner à ce sujet avant de donner votre démission.

Si vous deviez déménager, combien cela vous coûterait-il?

Il arrive que les frais de relogement grugent une bonne part de l'augmentation de revenus qui accompagne un emploi mieux rémunéré. Votre nouvel employeur paiera-t-il la facture du déménageur, les coûts liés à la vente de votre maison ou à la rupture de votre bail et les innombrables autres dépenses de relogement? Il ne faut pas oublier les conséquences – tant positives que négatives – que le coût de la vie dans votre nouveau milieu pourrait avoir sur la réalisation de vos objectifs financiers. Le temps est vraiment venu de réexaminer votre plan.

Si vous devez assumer une partie des frais de relogement, gardez vos reçus précieusement! En effet, les frais de déménagement et les frais connexes peuvent être déductibles de votre revenu imposable si votre nouvelle résidence est d'au moins 40 km plus près de votre lieu de travail que votre ancienne.
Votre nouvel emploi sera-t-il stable?

Vous connaissez l'expression : dernier entré, premier sorti. Mieux vaut vous rappeler qu'en tant que « nouveau », vous risquerez peut-être davantage de faire les frais des compressions si votre nouvel employeur avait des difficultés financières. La prudence conseille donc de garder une réserve d'argent correspondant à trois mois de dépenses, surtout en période de changement d'emploi. Le CELI est l'endroit idéal pour garder cet argent.

Avez-vous pensé aux autres formes de rémunération?

Le salaire n'est qu'un des nombreux facteurs à prendre en considération quand il faut décider s'il vaut la peine, financièrement parlant, de changer d'emploi. Il faut aussi penser aux autres formes de rémunération, comme les primes, les options d'achat d'actions, les primes offertes à la signature du contrat et les autres incitatifs. De plus, la valeur de la rente de retraite et des avantages sociaux offerts par le nouvel employeur peut en valoir le coup. Il faut donc prendre le temps de bien comprendre la rémunération accordée, quelles qu'en soient les formes. Votre capacité à prendre des décisions éclairées au sujet de ce qui vous convient le mieux vous donnera une longueur d'avance si jamais on vous présentait une offre. Vous pourriez avoir à choisir parmi plusieurs REER collectifs, régimes de retraite à prestations ou à cotisations déterminées et d'autres types de régimes d'épargne d'employeur. Ensemble, ces facteurs peuvent avoir une incidence importante sur votre capacité à réaliser vos objectifs financiers à court et à long terme.

Changer d'emploi peut être très emballant et offrir de nouvelles possibilités à votre famille et vous, mais cela peut aussi apporter son lot de défis et d'ajustements. Quelles qu'en soient les circonstances, tout changement d'emploi peut avoir une incidence sur votre plan financier à long terme.

Parlons-en. Appelez un planificateur financier* de BMO aujourd'hui même au

1-844-321-3705




* Les planificateurs financiers de BMO désignent les planificateurs financiers – Placements et retraite, qui sont des représentants de BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

close
This video requires Adobe Flash Player. Please click here to download.