Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu'aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d'accueil
    Choisissez votre page d'accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO

L'arrivée d'un bébé change tout.

Il est impossible de décrire ce que l'on ressent lorsqu'un bébé entre dans notre vie. Qu'il soit conçu de la façon traditionnelle ou vienne de l'autre bout du monde, qu'il s'agisse d'une agréable surprise ou de l'aboutissement d'une interminable attente, son arrivée transforme totalement notre vie.

Bien entendu, les enfants ont de nombreux besoins. Et ils coûtent cher, très cher. En fait, de nos jours, vous devez vous attendre à dépenser plus de 160 000 $ pour élever votre enfant, de sa naissance à son départ de la maison. C'est un investissement énorme. Il est donc important que vous planifiiez vos finances de façon optimale pour pouvoir répondre à ses besoins et réaliser vos projets d'avenir.

Se préparer à son arrivée

Il est fort probable que vous voudrez prendre congé pour vous occuper de votre bébé. Vous devrez donc déterminer non seulement à combien s'élèvera votre revenu pendant cette période, mais aussi toutes les dépenses mensuelles additionnelles que vous devrez assumer, en plus de celles liées aux besoins courants du nouveau membre de votre famille.

Assurance-emploi :

Si vous avez cotisé à l'assurance-emploi, vous pourriez être admissible à deux programmes de prestations. Ensemble, ces deux programmes forment le congé de 50 semaines que nous appelons communément le « congé de maternité ». Il est important de savoir que le montant de la prestation maximale est de 485 $ par semaine avant impôt, ce qui peut être inférieur à votre revenu habituel.

  • Prestations de maternité
    Les mères peuvent toucher des prestations pendant 15 semaines après l'accouchement.


  • Prestations parentales
    L'assurance emploi verse également des prestations pendant une période maximale de 35 semaines aux parents qui s'occupent d'un nouveau-né. Après les 15 premières semaines, un parent peut prendre la totalité des 35 semaines, ou les deux parents peuvent les partager.

Communiquez avec l'assurance-emploi pour vérifier si vous respectez les exigences d'admissibilité.

Les règles applicables sont différentes pour les parents vivant au Québec. Les prestations de maternité et de paternité, les prestations parentales et les prestations d'adoption sont versées par le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP). Les types et les montants des prestations versées par le RQAP sont différents de ceux de l'assurance-emploi. En savoir plus

Prestations complémentaires :

Certains employeurs versent aussi des prestations complémentaires. Ces dernières comblent le manque à gagner entre votre salaire actuel et les prestations d'assurance-emploi. Elles sont souvent présentées sous forme de pourcentage. Par exemple, vous pourriez être admissible à un taux de remplacement du revenu de 90 %, ce qui signifie que votre employeur compléterait vos prestations de l'assurance-emploi jusqu'à concurrence de 90 % de votre salaire pour une période donnée. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez votre représentant des ressources humaines.

Autres facteurs à prendre en compte :

Vous devriez également discuter avec votre représentant des ressources humaines des cotisations que vous devrez continuer de verser aux régimes de retraite et d'avantages sociaux pendant votre congé. Vous devriez aussi consulter un planificateur financier* pour déterminer s'il y a lieu de poursuivre le versement de vos cotisations pendant votre congé de maternité.

Adoption

L'adoption d'un enfant implique de nombreuses décisions d'ordre financier. Pour la plupart, ce sont les mêmes que si vous aviez donné naissance; il y a toutefois d'importantes différences.

Prestations de
l'assurance-emploi :

  • Vous ne serez pas admissible aux prestations de maternité de l'assurance-emploi, mais vous pourrez recevoir des prestations parentales pendant 35 semaines.
  • Dans le cadre du RQAP, les prestations d'adoption peuvent s'étendre de 28 à 37 semaines, selon le niveau de prestation choisi.

Crédits d'impôt :

  • Le crédit d'impôt pour les dépenses liées à l'adoption d'un enfant offert par le gouvernement fédéral permet de compenser les dépenses engagées, comme les sommes versées à un organisme d'adoption agréé, les frais juridiques et administratifs, les frais de déplacement et de subsistance raisonnables pour l'enfant et les parents adoptifs, les frais de traduction de documents et les frais obligatoires payés à une institution étrangère. Ce crédit d'impôt, qui peut réduire l'impôt fédéral à payer d'environ 1 700 $, peut être partagé entre les deux parents.

Vous devriez revoir votre couverture d'assurance à l'arrivée de votre premier enfant. Est-elle suffisante? Il est important que vous compreniez l'incidence que la perte d'un conjoint ou une invalidité accidentelle pourraient avoir sur la situation financière de votre famille. Vous devez penser à combler toute perte de revenu éventuelle afin que vos proches puissent subvenir à leurs besoins dans les moments difficiles. C'est peut-être le moment de réévaluer votre couverture actuelle.
Garde d'enfants

Que vous choisissiez de rester à la maison, d'embaucher une gardienne ou d'envoyer votre enfant dans une garderie, vous devrez engager certaines dépenses.

Garderie payante :

Les frais de garde d'enfant varient considérablement, selon votre lieu de résidence, le type d'établissement que vous recherchez et l'âge de l'enfant. Il est important de prendre connaissance du coût des services offerts près de chez vous.

Rester à la maison :

Vous pourriez avoir besoin d'aide afin de déterminer le coût lié au choix, pour l'un des parents, de rester à la maison pour une période prolongée. Le fait d'avoir un enfant a, entre autres, une incidence fiscale. Par exemple, si un seul parent gagne un revenu, il pourra demander un crédit d'impôt pour le conjoint ne travaillant pas et pour son enfant, ce qui lui permettra de réduire son fardeau fiscal de façon significative.

Prestations pour enfants :

Peu importe le type de garde qu'elles choisissent, toutes les familles sont admissibles à la Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE), une prestation mensuelle de 100 $ pour chaque enfant de moins de six ans. Les familles à faible ou à moyen revenu ayant des enfants de moins de 18 ans sont également admissibles à la prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE), dont le montant mensuel varie selon le revenu. Votre planificateur financier peut examiner ces prestations avec vous et vous expliquer comment en faire la demande.

Voir grandir sa famille est une période très agréable de la vie, mais il est possible que vous vous sentiez dépassé par les répercussions financières que cela implique. Pour déterminer le montant qu'il vous faudra économiser pour les études de votre enfant, cliquez sur le Calculateur d'épargne-études. Si vous vous demandez si vos finances seront suffisantes pour répondre à vos besoins pendant votre congé de maternité et par la suite, cliquez sur le Calculateur d'achats importants pour évaluer si votre stratégie d'épargne vous permettra d'atteindre vos objectifs dans les délais souhaités.

Parlons-en. Appelez un planificateur financier* de BMO aujourd'hui même au

1-844-321-3705




* Les planificateurs financiers de BMO désignent les planificateurs financiers – Placements et retraite, qui sont des représentants de BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

close
This video requires Adobe Flash Player. Please click here to download.