Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu’aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d’accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO

Discours

L’allocution prononcée par M. Russel C. Robertson, chef des finances intérimaire, BMO Groupe financier, à l’Assemblée annuelle des actionnaires de la Banque de Montréal
 

St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, le 3 mars 2009
 

Cliquez ici pour consulter la présentation diapo

(À vérifier au moment de l’allocution)

Diapositive – Diapositive titre
Merci beaucoup Monsieur le Président. Bonjour à tous.

Je me joins au président du conseil et au président et chef de la direction pour vous dire à quel point je suis enchanté d’être à St. John’s aujourd’hui et d’avoir l’occasion de rencontrer un si grand nombre d'actionnaires, de clients et de collègues.

Ce matin, je vais rendre compte des résultats financiers de notre organisation pour l'exercice 2008 et le premier trimestre de l'exercice 2009.

Comme certains de mes commentaires constitueront des déclarations prospectives, j’aimerais avant toute chose attirer votre attention sur la mise en garde concernant ces déclarations.

Diapositive – Mesures non conformes aux PCGR
De plus, nous utilisons certaines mesures non conformes aux PCGR pour évaluer les résultats. Ainsi, nous vous faisons cette mise en garde pour indiquer que certaines mesures n’ont pas une signification standard selon les PCGR.

Diapositive – Exercice 2008
Durant cette année pour le moins difficile où un certain nombre d’institutions financières à l’échelle mondiale ont déclaré d’énormes pertes ou ont tout simplement disparu, les résultats financiers de BMO pour l’exercice 2008 témoignent de notre solidité et de notre stabilité.

Diapositive – Exercice 2008 – Solidité et stabilité
Même si nous ne sommes pas à l’abri des difficultés du secteur bancaire dans le monde, la priorité que nous accordons à nos activités de base et au service à la clientèle nous a permis de générer de solides résultats financiers, soit un revenu net de près de 2 milliards de dollars, un résultat par action de 3,76 dollars et un rendement des capitaux propres de 13 %.

Du point de vue du capital, nous avons terminé l’exercice avec un ratio du capital de première catégorie de 9,77 %, une mesure clé de notre solidité et de notre stabilité.

Diapositive – État des résultats de l’exercice 2008
Notre état des résultats révèle que notre revenu a augmenté et a atteint le niveau record de 10,2 milliards de dollars, déduction faite des charges liées à la conjoncture des marchés financiers d’environ 600 millions. La dotation à la provision pour pertes sur créances a été beaucoup plus élevée que l’année dernière, ce qui reflète la nette détérioration des conditions du marché du crédit. La hausse des frais autres que d’intérêts découle de l’augmentation du nombre d’employés de première ligne et de la mise en œuvre d’initiatives d’affaires, notamment des acquisitions.

Diapositive – Exercice 2008 – Revenu net par groupe d'exploitation
La prochaine diapositive montre les résultats financiers de nos différents groupes d’exploitation pour l’exercice 2008.

  • En 2008, PE Canada a affiché un revenu de 1,3 milliard de dollars, son revenu et ses résultats s'étant améliorés de trimestre en trimestre. Les revenus des Services aux particuliers, des Services aux entreprises et des Services de cartes ont tous augmenté en 2008 par rapport à 2007, et la croissance du revenu global a progressé au fil de l’année.
  • PE États-Unis a enregistré un revenu net de 95 millions de dollars américains, grâce à la croissance des revenus et à la gestion efficace des coûts. Les résultats ont subi l’incidence négative des coûts associés à l’augmentation des prêts non productifs découlant de la détérioration du marché du crédit. Nous investissons avec prudence pour l’avenir et nous tirons parti des perturbations du marché en élargissant notre équipe de vente de services aux entreprises et notre clientèle de moyennes entreprises. En 2008, nous avons complété avec succès l’intégration des deux sociétés acquises au Wisconsin.
  • Le groupe Gestion privée a dégagé un revenu net de 395 millions de dollars dans une conjoncture difficile. Au cours de l’année, nous avons consolidé notre équipe de vente, investi dans les technologies et accru nos capacités de gestion d’actif grâce à l’acquisition de Pyrford International au Royaume-Uni.
  • BMO Marchés des capitaux a enregistré un revenu net de 692 millions de dollars pour l’exercice. Les résultats reflètent la nature diversifiée du groupe, les activités de négociation et les secteurs sensibles aux taux d’intérêt ayant été en mesure de profiter de la volatilité du marché.
  • Les Services d’entreprise ont accusé une perte de 525 millions de dollars au cours de l’exercice, principalement en raison d’une hausse de la dotation à la provision pour pertes sur créances de l’organisation.

Diapositive – Groupes d’exploitation
Le revenu des groupes d'exploitation des trois derniers exercices montre une tendance très encourageante. Le revenu global est en hausse dans les groupes d'exploitation, ce qui reflète les résultats de notre stratégie axée sur les clients ainsi que nos acquisitions.

Diapositive – Résultats financiers T109
Passons maintenant aux résultats du premier trimestre de 2009, qui ont été annoncés plus tôt ce matin.

Diapositive – Résultats financiers T1 2009
Le revenu trimestriel net s’est chiffré à 225 millions de dollars, ou 0,39 $ par action, comparativement à 255 millions de dollars, ou 0,47 $ par action, au dernier exercice.

À la fin du premier trimestre, notre ratio du capital de première catégorie était très solide, s’établissant à 10,21 %, contre 9,77 % à la fin de l’exercice précédent. Nous avons été actifs sur le marché au cours du trimestre : nous avons émis pour 1 milliard de dollars d’actions ordinaires, pour 450 millions de titres novateurs et pour 150 millions d’actions privilégiées. Les mesures prises pendant le premier trimestre ont contribué à maintenir la solidité de BMO en matière de capital et de liquidités; la majorité de nos besoins de financement estimés pour 2009 sont déjà comblés.

Diapositive – Résultats financiers – T1 2009
Malgré la conjoncture difficile, nos principaux secteurs d’activité continuent d’enregistrer de très bons résultats même si nos pertes sur créances et nos charges liées aux marchés financiers ont augmenté. Pour ce qui est des résultats du trimestre, notre revenu s’est chiffré à 2,4 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 400 millions, ou 20 %, sur 12 mois.

Nos dotations à la provision pour pertes sur créances se sont établies à 428 millions de dollars pour le trimestre, ce qui témoigne des difficultés persistantes du marché immobilier américain et des pressions exercées à l’échelle mondiale par la récession. Notre portefeuille de prêts est constitué en grande partie de prêts aux particuliers et de prêts aux entreprises, qui sont plus stables. Notre équipe de gestion des risques continue de surveiller de très près tous nos portefeuilles de prêts en cette période de turbulence économique.

Les frais se sont élevés à 1,84 milliard de dollars pour le trimestre, en hausse de 227 millions par rapport à l'année dernière. Cette augmentation est principalement attribuable au raffermissement du dollar américain et aux acquisitions conclues en 2008.

Diapositive – Se concentrer sur la gestion des frais dans le contexte actuel
Dans un tel contexte, nous gérons prudemment nos frais. Tous nos groupes ont procédé à un examen en profondeur de leurs frais et font en sorte de gérer activement leurs coûts, en ne perdant pas de vue nos priorités stratégiques. Selon les données courantes, les frais ont diminué par rapport au trimestre précédent et nous travaillons d'arrache-pied pour continuer à les réduire.

Diapositive – T1 2009 – Revenu net par groupe d’exploitation
Les résultats financiers des groupes d’exploitation ont été excellents et reflètent notre stratégie axée sur la clientèle.

PE Canada a enregistré un revenu net de 325 millions de dollars, soit 12 % de plus qu’il y a un an. Sur 12 mois, les revenus de nos trois secteurs d’activité (Services aux particuliers, Services aux entreprises et Services de cartes) ont augmenté, nous avons continué d’élargir notre part de marché dans les secteurs prioritaires et, comme Bill l’a mentionné, nous avons amélioré notre taux de fidélité. Nous continuons de prêter aux emprunteurs admissibles et nous avons fait croître les portefeuilles de prêts aux particuliers et de prêts aux entreprises.

Le revenu net de PE États-Unis s’élève à 27 millions de dollars américains, en hausse de 3,4 % par rapport à l’exercice précédent. L’augmentation des revenus et des frais s’explique par nos acquisitions au Wisconsin. Les dépôts et les prêts ont progressé en partie grâce aux acquisitions, mais aussi parce que Harris a fait ses preuves à titre de banque solide et stable.

Le revenu net du groupe Gestion privée s’est établi à 57 millions de dollars, en baisse de 39 millions par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent, qui avait été très solide. Les résultats reflètent la diminution de l’actif sous gestion et sous administration, principalement attribuable aux reculs importants des marchés des actions.

BMO Marchés des capitaux a affiché un revenu net de 179 millions de dollars, comparativement à une perte au premier trimestre de 2008. Ces excellents résultats découlent de la vigueur de nos activités de négociation d’actions et de négociation de contrats de change, ainsi que de nos services bancaires aux grandes entreprises et de nos secteurs sensibles aux taux d’intérêt. Les prises fermes de titres de participation ont enregistré de bons résultats au cours du trimestre, grâce à notre participation à de nombreuses nouvelles émissions.

Les Services d'entreprises ont essuyé une perte trimestrielle nette de 370 millions de dollars, dont environ la moitié est attribuable aux dotations à la provision pour pertes sur créances imputées au groupe et l’autre moitié, au recul des revenus dû aux coûts des opérations de mobilisation des fonds et de couverture.

Diapositive – Solide assise financière et force du revenu net
Avant de conclure, j’aimerais vous livrer quelques messages importants au sujet de notre organisation et de notre façon de mener nos activités dans la conjoncture actuelle. Nous gérons nos frais de façon rigoureuse. Nos assises sont solides en termes de liquidité et très solides en termes de capital.

Si je peux me permettre une remarque personnelle, j’aimerais spécialement remercier Tom Flynn et tous les membres du Comité directeur de m’avoir accordé leur soutien et m’avoir fait part de leurs idées au cours de la dernière année. Ce fut un privilège de travailler avec une équipe de direction si professionnelle.

Diapositive – Relations avec les investisseurs
Je vous remercie de m’avoir accordé votre temps et je vais maintenant passer la parole au président du conseil.

* * * * *

Coup d'oeil sur les marchés
À
Dernier Variation   
BMO TSX
BMO NYSE
TSX Comp
DJIA
cta_djsi10.gif


DJSI_2010