Rapport annuel 2016

William A. Downe

William A. Downe
Chef de la direction

Message du chef de la direction

Regard vers l’avant

« Les mesures stratégiques que prend notre Banque, avec discipline et constance, créent les conditions préalables à une croissance durable. Les éléments sont en place – et ça continue. »

BMO Groupe financier en est maintenant à sa 200e année d’existence, et va de l’avant confiant dans sa stratégie clairement définie. Nous avons mis en place les éléments nécessaires pour offrir toujours plus de valeur à chacune de nos parties prenantes. Et nous avons des preuves concrètes et mesurables que cette façon de faire est rentable.

Les chiffres le démontrent : notre stratégie fonctionne.

Les mesures que nous prenons sur un certain nombre d’années pour réaliser les priorités stratégiques de la Banque sont cohérentes, efficaces et ciblées. À preuve, notre rendement record de 2016.

La Banque a enregistré un solide taux de croissance des revenus nets ajustés de 8 % et son bénéfice net ajusté a dépassé la barre des 5 milliards de dollars pour la première fois, ce qui lui a permis de générer un bénéfice par action de 7,52 $ – une hausse de 7 % par rapport à l’exercice précédent. Et nous avons atteint ce niveau de rentabilité dans un contexte où les scénarios d’affaires plus optimistes ont dû être mis de côté : les taux d’intérêt sont demeurés à des creux historiques et la croissance économique n’a repris que dans la dernière partie de l’année. De plus, l’année a été marquée par de grands changements sur la scène politique, dont l’arrivée d’un nouveau gouvernement fédéral à Ottawa, le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et une élection présidentielle américaine marquante qui a déjoué les prédictions des experts. Malgré tous ces changements, la Banque a maintenu une croissance soutenue à l’égard des mesures clés servant à évaluer les progrès.

Chacun de nos groupes d’exploitation est manifestement sur une lancée et leur rendement individuel confirme que notre orientation stratégique globale crée de la valeur durable. Le bénéfice net des Services bancaires Particuliers et entreprises au Canada a connu une croissance vigoureuse de 5 % sur douze mois, même si nous avions prévu un important ralentissement de la croissance économique en raison de la baisse des prix des produits de base. Les Services bancaires Particuliers et entreprises aux États-Unis ont affiché de très bons résultats, y compris une augmentation du bénéfice net ajusté de 22 % (en dollars américains), attribuable à la vigueur soutenue de la croissance des dépôts et des prêts aux entreprises et aux activités de Financement de matériel de transport (dont l’acquisition a été finalisée au premier trimestre). BMO Marchés des capitaux a connu une année record : ses revenus ont excédé 1 milliard de dollars par trimestre et son bénéfice a affiché une croissance de 23 %, grâce à un solide rendement au Canada et aux États-Unis. Pour ce qui est de BMO Gestion de patrimoine, dont les résultats témoignent du recul des marchés boursiers au premier semestre de 2016, une solide croissance sous-jacente dans un certain nombre de secteurs a permis d’amorcer 2017 sur une lancée.

Hausse de 7 % du bénéfice net ajusté en 2016

1817 1917 2017

« Le succès que nous nous sommes taillé en deux siècles est la preuve de l’agilité fondamentale de notre organisation. Le savoir fondé sur l’expérience nous permet de gérer le changement, d’en être le moteur et de le façonner – et d’aider nos clients à faire de même. »

Ces résultats mettent en évidence la force de notre modèle d’affaires. Ils témoignent également de l’effet d’un investissement soutenu dans une infrastructure technologique, qui nous permet d’améliorer l’expérience client et d’en faire plus – rapidement et efficacement – pour générer une valeur qui augmente régulièrement. Dans tous les secteurs de la Banque, nous veillons à assurer un équilibre entre les décisions visant des gains d’efficience et celles qui profitent aux clients et favorisent la croissance future.

Nous faisons ce que nous avons prévu de faire, confiants en notre capacité de poursuivre sur cette lancée. Et ce sentiment de confiance vient de notre capacité d’agir.

Nous avons remodelé la Banque, tout en consolidant nos principales forces.

En 2010, nous avons compris qu’il n’y aurait jamais une meilleure occasion de changer notre position concurrentielle, et nous avons agi. Notre acquisition aux États-Unis et celles qui ont suivi reflètent notre engagement à transformer la présence stratégique de BMO. Les bienfaits de cette transformation sont aujourd’hui visibles dans tous nos groupes d’exploitation.

La Banque est en excellente position pour continuer à croître, grâce à un ensemble unique d’avantages : des activités bien diversifiées, une présence dans des régions et des segments de clientèle clés; un bilan et une assise financière solides; une approche cohérente et rigoureuse en matière de gestion des risques; un ferme engagement à respecter les exigences réglementaires; une position de chef de file du secteur en matière de mobilisation des employés; un investissement de longue date dans le recrutement, le perfectionnement et la rétention de gens talentueux; et une marque réputée qui sous-tend tout ce que nous faisons.

Ces forces interdépendantes représentent les conditions préalables d’une croissance durable et font toutes appel au déploiement méthodique de technologies, que nous avons élevé au rang de priorité stratégique de la Banque en 2016. Dans tous nos secteurs d’activité, les clients profitent des capacités améliorées de notre plateforme technologique. La réingénierie de notre architecture TI nous permet de travailler avec une plus grande souplesse et de manière plus efficiente. Les capacités que nous développons – comme l’ouverture de compte à partir d’un appareil mobile, des systèmes de prêts aux entreprises simplifiés et des outils de placement tels que Portefeuille futé BMO et ConseilDirect – font qu’il est plus rapide et plus facile de faire affaire avec notre Banque. L’objectif ultime, toutefois, demeure le même : établir des relations étroites et mutuellement profitables avec les clients.

Nos clients ont besoin de savoir qu’ils peuvent rapidement consulter un employé de BMO qui leur fournira l’information qu’ils recherchent. Ou, s’ils ont besoin d’aide pour résoudre une question complexe ou atteindre des objectifs à long terme, qu’ils peuvent communiquer avec le directeur – Relations d’affaires qui leur est attitré. Et pour évaluer avec les clients les options qui s’offrent à eux, nous avons instantanément accès à une mine de renseignements qui nous permettent de mieux comprendre leurs besoins et de mener des entretiens plus productifs. L’incertitude fait place à la clarté, et des possibilités à première vue incompatibles se rejoignent dans des plans bien définis.

Les capacités technologiques et de gestion des données de BMO transforment l’expérience des clients en la rendant intuitive, personnalisée et centrée sur la relation – et c’est ce qui distingue notre Banque. Voilà ce à quoi nous faisons référence lorsque nous affirmons que nous créons une banque personnalisée pour un monde numérique.

Notre but fondamental est de renforcer la fidélisation de la clientèle et, de ce fait, accroître notre part. Tous nos efforts pour y parvenir sont jugés – et nous nous jugeons nous-mêmes – en fonction d’une norme établie par les meilleures banques, mais partout où nous sommes présents, nous imprimons notre propre marque.

Notre modèle d’affaires fonctionne.

Rendement de 2016

1 Les résultats ajustés ne sont pas conformes aux PCGR et sont analysés à la section Mesures non conformes aux PCGR (PDF, 37 Ko) du Rapport de gestion.

Bill Downe, Darryl White, Catherine Roche, Connie Stefankiewicz et Frank Techar.

Bill Downe discutant avec des participants à un événement tenu à l’intention des employés en novembre 2016, en compagnie de Darryl White, chef de l’exploitation, Catherine Roche, chef, Bureau de gestion stratégique, Connie Stefankiewicz, chef du marketing, et Frank Techar, délégué du conseil.

Nous démontrons l’importance de demeurer agile – depuis 200 ans.

Le dernier élément qui distingue notre Banque est sa capacité à mettre les choses en perspective. Les défis d’aujourd’hui ne diffèrent pas tellement, à la base, de ceux que nous avons surmontés par le passé. En même temps, nous sommes conscients que notre façon de penser doit continuellement évoluer pour tenir compte des changements qui s’opèrent sur le marché et dans la société en général.

Nous soulignons nos 200 ans d’existence en prenant appui sur la capacité manifeste de la Banque à s’adapter et à innover, tandis que nous affinons notre stratégie pour relever les défis de demain. Le succès que nous nous sommes taillé en deux siècles est la preuve de l’agilité fondamentale de notre organisation. Après avoir traversé des booms économiques et des récessions, et vécu d’importants changements sur le plan de la culture et de la technologie, nous avons constaté que le savoir fondé sur l’expérience nous permet de gérer le changement, d’en être le moteur et de le façonner – et d’aider nos clients à faire de même.

Nous sommes attentifs à ce que les gens veulent.

Au cours de la dernière année, les marchés du monde entier ont dû composer avec une incertitude causée par des changements rapides et parfois déroutants. La politique traditionnelle est ébranlée et le discours du public, acrimonieux et polarisé. Ce sentiment de mécontentement généralisé, souvent exprimé par le populisme, suggère une profonde insatisfaction à l’égard des institutions qui ne réussissent pas à répondre adéquatement aux besoins des gens qu’elles sont censées servir.

« La confiance vient de la capacité d’agir. »

Notre Banque ne se tient pas à l’écart des courants qui caractérisent de tels changements sociaux. En 200 ans d’existence, nous avons pu constater que combler les attentes est un défi constant. Une organisation qui ne porte pas attention à ce que les gens veulent, ou qui essaie de leur imposer des choix, est rapidement dépassée.

Assurer la pertinence de BMO repose d’abord sur la façon dont nous menons nos activités : les clients s’attendent à ce qu’une gamme sans cesse renouvelée de produits et de services soit facilement accessible, et ce à un prix raisonnable. Fait plus important encore, ils s’attendent à ce que nous menions nos activités de manière responsable.

Afin de gagner et de maintenir la confiance, les institutions doivent répondre aux attentes sans réserve et de façon responsable. Les dirigeants de ces institutions doivent également être tenus responsables de leurs actes – et notre Banque ne fait pas exception.

La durabilité n’est pas accessoire. Elle est au centre de notre stratégie.

Les activités de la Banque sont guidées par nos priorités stratégiques, qui orientent la prise de décision et nous aident à mesurer nos progrès à long terme. Bien que ces priorités puissent être adaptées en fonction de l’évolution du contexte commercial, elles sont étroitement liées à notre engagement à créer de la valeur durable pour toutes nos parties prenantes.

Au cours de la dernière année, nous avons officialisé cet engagement en établissant des principes de développement durable axés sur le changement social, la résilience financière, le renforcement des collectivités et l’impact environnemental. Ces principes enrichissent et complètent la promesse que nous faisons à nos clients, et renforcent le profond sens des responsabilités qui influe sur tous les aspects de notre stratégie commerciale.

Rendement des groupes d’exploitation

Rendement des groupes d’exploitation

Bénéfice net comptable (en millions de dollars canadiens)

PE Canada

2015 : 2 105

2016 : 2 207

PE États-Unis

2015 : 829

2016 : 1 081

Gestion de patrimoine

2015 : 850

2016 : 762

BMO Marchés des capitaux

2015 : 1 029

2016 : 1 268

Agrandir

Notre Banque s’est toujours efforcée de donner l’exemple. En accordant à nos principes de développement durable la place qui leur revient, aux côtés des priorités stratégiques qui définissent nos plans de croissance, nous confirmons que la durabilité fait partie intégrante de la façon dont nous menons nos activités, gérons les risques et créons de la valeur.

Nous avons une règle simple : regarder vers l’avant.

Les mesures stratégiques que prend notre Banque, avec discipline et constance, créent les conditions préalables à une croissance durable : capital humain et financier, réputation et réalisations. Les éléments sont en place – nos résultats de 2016 le confirment. Et ça continue.

Accroître la fidélisation de la clientèle demeure notre priorité absolue, car c’est la clé d’une croissance durable. Et cela, BMO l’a compris dès le début – affichant un parcours qui n’est pas simplement axé sur la longévité, mais bien sur la nécessité d’être toujours pertinent pour nos clients. Nous éprouvons un profond sentiment de continuité qui nous donne confiance, alors que nous concrétisons notre promesse envers nos clients, leur succès continuant à favoriser le nôtre.

Il n’y a aucun doute : notre regard est tourné vers l’avenir.


Signature of William A. Downe

William A. Downe

 

Taille

Fermer