Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu’aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d’accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO

Discours

L'allocution prononcée par M. Thomas E. Flynn, Vice-président à la direction, Finances et trésorier et chef des finances intérimaire, BMO Groupe financier, L'Assemblée annuelle des actionnaires de la Banque de Montréal
 

Ville de Québec, QC, le 4 mars 2008
 

Cliquez ici pour consulter la présentation diapo

(À vérifier au moment de l’allocution)

Diapositive 1 – Diapositive titre

Merci, bonjour tout le monde.

Je suis enchanté d’être à Québec aujourd’hui en compagnie d’un si grand nombre d’actionnaires pour rendre compte des résultats financiers de notre organisation pour l’exercice 2007 et le premier trimestre de l’exercice 2008.

Diapositive 2 – Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Comme certains de mes commentaires constitueront des déclarations prospectives, j’aimerais attirer votre attention sur la mise en garde concernant ces déclarations.

Diapositive 3 – Mesures non conformes aux PCGR

De plus, nous utilisons certaines mesures non conformes aux PCGR pour évaluer les résultats. Ainsi, nous vous faisons cette mise en garde à l’effet que certaines mesures n’ont pas une signification standard selon les PCGR.

Diapositive 4 – Résultats constants au fil du temps

À BMO, notre objectif est d’enregistrer des résultats financiers constants à long terme. Nous avons ainsi offert aux actionnaires un rendement annuel moyen des capitaux propres de 14 % pour les cinq derniers exercices et de plus de 15 % pour les 15 derniers exercices.

Pendant la période de cinq ans, le résultat par action s’est apprécié à un taux de croissance annuel composé de 8,9 %.

Les dividendes constituent une composante importante de cette priorité. Les dividendes de BMO ont augmenté à un taux de croissance annuel composé de 17,7 % depuis l’exercice 2002.

De plus, notre situation financière demeure solide, exercice après exercice. Nous avons clôturé l’exercice 2007 avec un ratio du capital de première catégorie de 9,51.

Diapositive 5 – Diapositive titre – Exercice 2007 – Résultats financiers

Jetons maintenant un coup d’œil aux résultats de l’exercice 2007...

Diapositive 6 – Exercice 2007 – Résultats financiers (selon les états financiers)

Malgré des conditions difficiles en 2007, la Banque a enregistré un revenu net de 2,1 milliards de dollars et un rendement des capitaux propres de 14,4 %. Ces chiffres démontrent la vigueur de nos activités de base et la diversification de nos activités dans leur ensemble.

Ces résultats incluent quatre éléments significatifs ayant trait à des facteurs internes et externes. Il s’agit plus précisément de charges liées à la détérioration des marchés financiers, de pertes sur produits de base, de changements apportés à la provision générale pour pertes sur créances et de charges de restructuration. Au total, ces éléments ont occasionné des charges après impôts de 787 millions de dollars, ce qui signifie que nous n’avons pas été en mesure d’atteindre trois de nos quatre cibles financières pour l’exercice.

En 2007, BMO a affiché un rendement des capitaux propres de plus de 13 % pour un 18e exercice de suite, ce qui prouve notre constance à long terme. Nous sommes la seule banque de notre groupe de référence en Amérique du Nord à avoir accompli cet exploit. Un exploit dont nous sommes fiers.

Diapositive 7 – Exercice 2007 – Résultats financiers (excluant les éléments significatifs)

Cette diapositive présente les données, abstraction faite des éléments significatifs, ce qui facilite la comparaison avec l'exercice précédent.

Sur cette base, le revenu en 2007 a atteint 10,7 milliards de dollars, comparativement à 10,1 milliards en 2006, soit une croissance de 5,8 %. Avec en parallèle une augmentation des frais de 3,3 % (à 6,6 milliards de dollars), nous avons amélioré notre levier d’exploitation par rapport à l’exercice précédent.

Abstraction faite des dotations à la provision pour pertes sur créances, des impôts et de la participation minoritaire, le revenu net pour l’exercice 2007 sur cette base s’élève à 2,9 milliards de dollars, soit une hausse de 10,5 % par rapport à 2006, en raison principalement de l’augmentation des revenus liée à la croissance du volume d’affaires.

Diapositive 8 – Revenu net de l’exercice 2007 par groupe d’exploitation

En 2007, nos activités de base ont continué à produire de bons résultats. Pour le troisième exercice d’affilée, tant les Services bancaires PE – Canada que le groupe Gestion privée ont généré un revenu net record. Le revenu net des Services bancaires PE – Canada s’est accru de 9,4 % et s’établit à 1,3 milliard de dollars, tandis que celui du groupe Gestion privée se chiffre à 408 millions de dollars, une hausse de 15 %. Ces résultats reflètent l’effet de la priorité renouvelée que la Banque accorde au service à la clientèle.

Le revenu net des Services bancaires PE – États-Unis a augmenté de 3 % par rapport à l’exercice précédent. Les résultats des deux exercices tiennent compte d’importants coûts liés à l’intégration des acquisitions. Bien que nous prévoyions assumer de tels coûts dans les périodes à venir, nous réussissons bien à gérer ces intégrations d’entreprise, et travaillons à l’édification d’une organisation de plus grande envergure, qui offrira des rendements supérieurs dans les années à venir.

Selon les états financiers, le revenu net de BMO Marchés des capitaux a chuté et s’établit à 425 millions de dollars – le recul étant attribuable aux éléments significatifs précités. Abstraction faite de ces éléments, le groupe a enregistré un revenu net de 1,1 milliard de dollars.

Diapositive 9 – Gestion du risque de crédit

Comme l’a mentionné Bill, nous travaillons à renforcer certains aspects de notre gestion des risques. Il s’agit là d’une mesure particulièrement importante compte tenu de l’incertitude entourant l’économie nord-américaine. Le risque de crédit est de toute évidence une composante importante de la gestion des risques et je suis ravi de vous informer que notre organisation est bien positionnée par rapport à son groupe de référence.

Vous constaterez en observant cette diapositive que BMO présente d’excellents résultats à long terme en ce qui concerne la gestion du risque de crédit. Pour les 16 derniers exercices, la moyenne des dotations à la provision spécifique pour pertes sur créances se chiffre à 0,33 % du solde net des prêts et acceptations, pourcentage nettement inférieur à celui de nos concurrents.

Diapositive 10 – Accent sur les dividendes

Cette gestion serrée du risque de crédit contribue à l’atteinte de notre objectif de constance des résultats au fil du temps et à notre historique exceptionnel de versement de dividendes à long terme.

Au cours de l’exercice 2007, BMO a fait passer son dividende déclaré à 2,71 $ par action, une hausse de 20 % par rapport à l’exercice 2006 où il s’élevait à 2,26 $. Nous continuons à privilégier la croissance des dividendes à long terme, tout en demeurant prudents dans la gestion de notre assise financière. Notre ratio de distribution cible se situe entre 45 % et 55 % de notre revenu net, soit le ratio le plus élevé du secteur.

Diapositive 11 – Résultats financiers du premier trimestre de 2008

Passons maintenant aux résultats du premier trimestre de 2008, qui ont été annoncés ce matin.

Diapositive 12 – T1 2008 – Faits saillants financiers

Notre revenu selon les états financiers pour le trimestre s’établit à 2 milliards de dollars, une baisse de 2 % par rapport à la même période l’an dernier, tandis que les frais enregistraient un recul de 3,5 %. Le revenu net se chiffre à 255 millions de dollars, ou 0,47 $ par action, comparativement à 348 millions de dollars, ou 0,67 $ par action, à la même période l’an dernier. Le rendement des capitaux propres du trimestre s’élève à 6,7 %.

Les résultats des deux trimestres ont subi l’incidence négative d’importantes charges après impôts. Abstraction faite de ces éléments significatifs, la Banque a généré un revenu net de 617 millions de dollars, ou de 1,19 $ par action, et a produit un rendement des capitaux propres de 16,8 %.

Diapositive 13 – T1 2008 – Revenu net par groupe d’exploitation

En ce qui concerne les résultats des groupes d’exploitation, le revenu net des Services bancaires PE – Canada s’est accru de 1,7 %, passant à 302 millions de dollars. Au cours du trimestre, nous avons aussi observé une amélioration de notre taux de recommandation net, mesure clé de la fidélité de la clientèle. De plus, notre part des marchés des dépôts des particuliers, des prêts personnels et des prêts aux entreprises s’est accrue.

Ces augmentations démontrent notre focalisation accrue sur le service à la clientèle, qui se traduit par l’ajout de personnel de première ligne et par des améliorations considérables apportées à notre réseau de succursales. La croissance du revenu pendant le trimestre a subi le contrecoup de la hausse des coûts liés à ces initiatives, mais nous devrions tirer parti de ces initiatives dans les périodes à venir.

Le revenu net des Services bancaires PE – États-Unis a augmenté de 5,2 %, à 26 millions de dollars américains, principalement en raison de l’intégration réussie de notre récente acquisition, la First National Bank and Trust. Celui du groupe Gestion privée s’établit à 98 millions de dollars, une hausse de 7,6 % qui s’explique surtout par la bonne gestion des frais dans un contexte de revenu moins élevé.

Bien que ces deux groupes d’exploitation aient progressé par rapport à la même période l’an dernier, ils ont accusé un retard en comparaison du trimestre précédent, ce qui reflète la faiblesse des marchés.

Selon les états financiers, BMO Marchés des capitaux a subi une perte de 34 millions de dollars, comparativement à une perte de 20 millions de dollars à la même période l’an dernier. Comme l’a déjà mentionné Bill, nous tenons à offrir un rendement des capitaux propres élevé et stable au sein de BMO Marchés des capitaux et nous prenons les mesures nécessaires pour réduire le risque et la volatilité liés à nos résultats.

Dans l’ensemble, le revenu net des groupes d’exploitation est essentiellement demeuré stable au cours du trimestre selon les états financiers, malgré des conditions peu propices. S’il y a eu fléchissement du revenu net, c’est en raison des moins bons résultats de nos services d’entreprise.

Diapositive 14 – Résultats constants au fil du temps

Quelles que soient la conjoncture économique et les conditions des marchés, nous avons pour objectif d’obtenir des résultats financiers constants à long terme pour nos actionnaires. Comme je l’ai souligné plus tôt, BMO possède un excellent historique de crédit qui soutiendra nos activités dans un contexte de ralentissement économique.

Notre organisation possède aujourd’hui une solide assise financière et nos activités devraient tirer parti de plusieurs initiatives importantes, dont la priorité renouvelée accordée au service à la clientèle et la réduction de la volatilité au sein de BMO Marchés des capitaux. Ces éléments nous seront très utiles pour continuer à offrir le solide rendement des capitaux propres à long terme qu’on nous connaît.

Diapositive 15 – Assemblée annuelle des actionnaires

En conclusion, et avant de céder mes responsabilités de chef des finances intérimaire à Russ Robertson, j’aimerais faire ces quelques remarques.

D’abord, BMO peut compter sur des équipes fortes au sein des Finances. Sous la direction de Karen Maidment, nous avons constitué d’excellentes équipes dans l’ensemble de l’organisation. Nos efforts ont été récompensés par l’Institut Canadien des Comptables Agréés, qui a décerné à BMO son plus récent Prix d'excellence en information financière.

Avec son expérience en finances et sa vaste connaissance du secteur, Russ, qui assumera dorénavant les fonctions de chef des finances intérimaire, veillera à ce que vos intérêts continuent à être bien servis.

Je vous remercie de votre attention. Je vais maintenant passer la parole au président du conseil.

* * * * *

Coup d'oeil sur les marchés
À
Dernier Variation   
BMO TSX
BMO NYSE
TSX Comp
DJIA
cta_djsi10.gif


DJSI_2010