Skip Navigation


L’ABC des fonds d’investissement

 

Un fonds d’investissement consiste en un ensemble de placements gérés par un gestionnaire de portefeuille professionnel. Le gestionnaire de portefeuille investit les fonds au nom d’un groupe au sein duquel les investisseurs partagent des objectifs de placement similaires. Les objectifs de placement décrivent les objectifs du fonds, tandis que les stratégies de placement présentent la façon dont le gestionnaire de portefeuille investit les fonds afin d’atteindre ces objectifs.

 

Selon son objectif de placement, un fonds d’investissement peut investir les fonds dans des actions, des obligations, des liquidités ou dans d’autres fonds d’investissement ou des fonds négociables en bourse. Les BMO Fonds d’investissement se divisent en différentes catégories : Sécurité Catégorie des BMO Fonds d’investissement qui vous permettent de protéger vos avoirs tout en produisant un revenu modeste. Ils offrent une protection du capital, des versements réguliers de revenu, ainsi qu’un accès facile à votre argent dans l’éventualité où vous en auriez besoin. Les fonds du marché monétaire sont des fonds axés sur la sécurité typiques., RevenuCatégorie de BMO Fonds d’investissement qui sont généralement investis dans des obligations, des prêts hypothécaires et d’autres valeurs à revenu fixe. Leurs niveaux de revenu et de risque dépendent des caractéristiques des placements qui composent le portefeuille., CroissanceCatégorie de BMO Fonds d’investissement qui procurent un rendement potentiel plus élevé à long terme, souvent grâce aux fonds investis dans des actions. Ces fonds sont investis dans des placements qui vont de fonds d’actions relativement prudents spécialisés dans des actions canadiennes de valeur sûre de grande qualité à des fonds des principaux marchés boursiers mondiaux. Il ne faut pas oublier qu’un potentiel de croissance plus élevé peut aussi entraîner plus de risque., Actions de croissanceCatégorie de BMO Fonds d’investissement qui maximisent le potentiel de rendement en investissant dans des secteurs spécifiques du marché ou dans des économies émergentes au potentiel de croissance plus élevé. Ces fonds peuvent présenter un plus grand risque que les fonds de croissance conventionnels., Fonds en dollars USFonds d’investissement libellés en dollars US. et Portefeuilles gérésCatégorie de BMO Fonds d’investissement qui sont généralement investis dans des obligations, des prêts hypothécaires et d’autres valeurs à revenu fixe. Leurs niveaux de revenu et de risque dépendent des caractéristiques des placements qui composent le portefeuille..

 

Les fonds d’investissement offrent de nombreux avantages, y compris la gestion professionnelle des placements et la diversification, au moyen d’options de placement réparties dans des catégories d’actifs, des régions géographiques et des secteurs d’activité diversifiés. Ils sont faciles à acheter, en plus de permettre des montants initiaux de placement peu élevés.

Élaboration d’un plan financier

 

La meilleure approche pour atteindre vos objectifs de placement consiste à élaborer un plan financier. Selon vos connaissances en matière de placement, il peut être préférable de demander conseil à un professionnel en placement. Le professionnel en placement vous aidera à élaborer un plan personnalisé sur mesure et il le surveillera avec vous de façon régulière. Vous aurez à réfléchir, entre autres, à la raison pour laquelle vous économisez, à la durée du placement que vous souhaitez effectuer et à votre tolérance au risque.

 

Un plan vous aidera à maintenir votre placement et à demeurer concentré sur vos objectifs à long terme. Consultez les documents Épargner pour la retraite et Épargner pour les études pour connaître des stratégies de placement spécifiques à ces objectifs.

Profil risque-rendement

 

Afin de choisir les fonds d’investissement qui répondent le mieux à vos besoins personnels, vous devez trouver un juste équilibre entre le risque et le rendement.

 

La valeur d’un fonds d’investissement est soumise à des fluctuations. Les fonds d’investissement sont influencés par la variation des taux d’intérêt, la conjoncture économique canadienne ou mondiale ou les nouvelles sur les entreprises dans lesquelles les fonds sont investis. L’ampleur de la variation de la valeur du fonds constitue une mesure du risque. C’est ce qu’on appelle la volatilité.

 

Les placements qui offrent le meilleur potentiel de rendement fluctuent davantage sur le marché dans le court terme, mais ils peuvent prendre plus de valeur sur le long terme.

 

La diversification est une stratégie de placement importante pour aider à atténuer la volatilité et à gérer le risque.

Prospectus et Aperçu du fonds

 

Chaque année, toutes les sociétés de fonds d’investissement doivent publier et déposer un prospectus simplifié et l’Aperçu du fonds auprès des organismes de réglementation pour tous les fonds et séries qu’elles offrent. Le prospectus et l’Aperçu du fonds renferment de nombreux renseignements pertinents à propos du fonds que vous détenez. Consultez les exemples de prospectus et d’Aperçu du fonds ci-dessous pour obtenir davantage de renseignements sur leur contenu.

 

 

Depuis que des modifications ont été apportées à la réglementation en 2014, le prospectus n’est plus remis à l’investisseur au point de vente, sauf si ce dernier en fait la demande. L’Aperçu du fonds est désormais posté aux investisseurs lorsque le processus de vente est terminé.

 

Les versions les plus récentes de ces documents sont toujours disponibles dans la section Renseignements juridiques et réglementaires de notre site web.

Les frais des fonds d’investissement

 

Des frais sont associés aux fonds d’investissement. On appelle ratio des frais de gestion (RFG) les frais liés aux fonds d’investissement. Le RFG représente les frais annuels qui sont imputés par le fonds pour payer les frais associés à l’opération du fonds, qui comprennent les frais de gestion et les frais d’exploitation du fonds. Les frais de gestion et les frais d’exploitation sont également assujettis aux taxes applicables. Ce ratio varie d’un fonds et d’une série à l’autre. En savoir plus

Un ratio des frais d’opérations (RFO) peut également s’appliquer au fonds. Le RFO représente les frais que chaque fonds engage en droits de courtage au moment de l’achat et de la vente des placements sous-jacents. Le RFO ne fait pas partie du RFG (ratio de frais de gestion). En général, les nouveaux fonds, les fonds dont le taux de rotation de portefeuille est élevé ou les fonds contenant des titres étrangers présentent un RFO plus important.

 

Le RFG et le RFO applicables à chaque série sont indiqués dans la plus récente version de l’Aperçu du fonds.

Frais d’acquisition ou de rachat

 

En plus des RFG, des frais d’acquisition ou de rachat peuvent s’appliquer à certaines séries de fonds. Les séries Conseiller, T5, T6 avec commission de souscription et T8 peuvent également entraîner des frais d’acquisition ou de rachat. Chacune de ces séries est offerte avec l’option de frais d’acquisition, de frais de vente différés ou de frais de réduits.

 

Si vous achetez l’une des séries ci-dessus selon l’option de frais d’acquisition, il se peut que vous deviez payer des frais perçus à l’avance, négociés entre vous et votre courtier au moment de l’acquisition. Si vous achetez une série selon l’option de frais de vente différés ou de frais de réduits, vous devez payer des frais de rachat si vous vendez votre placement à l’intérieur d’un délai préétabli.

 

Consultez la FAQ pour en savoir plus : Quels sont les frais liés aux fonds d’investissement?

De quelle façon un investisseur réalise-t-il des gains à partir d’un fonds d’investissement?

 

Les détenteurs de fonds d’investissement peuvent réaliser des gains de différentes manières :

 

  • Distribution des revenus – un fonds peut générer des revenus comme des intérêts et des dividendes et, à l’occasion, distribuer ces revenus aux investisseurs;
  • Distribution des gains en capital – un fonds réalise des gains en capital lorsqu’il vend un placement à un prix supérieur à son coût. Un fonds peut aussi réaliser une perte en capital lorsqu’il vend un placement à un prix inférieur à son coût. Chaque année, un fonds distribue ses gains en capital réalisés nets aux investisseurs;
  • Croissance du capital – la valeur d’un placement dans un fonds augmente lorsque la valeur des placements du fonds augmente, même si les placements du fonds n’ont pas été vendus.

 

Si vous détenez des fonds d’investissement dans un régime enregistré, les distributions ne peuvent être réinvesties que dans des titres supplémentaires. Si vous détenez des fonds d’investissement dans un compte non enregistré, les distributions sont habituellement réinvesties dans des titres supplémentaires, mais vous pouvez demander de les encaisser.

L’impôt et vos fonds d’investissement

 

En général, les gains réalisés à partir d’un fonds sont imposés. La somme à payer dépend des lois fiscales de l’endroit où vous demeurez et du type de régime dans lequel vous détenez le placement, c’est-à-dire s’il est enregistré ou non (p. ex., un régime enregistré d’épargne retraite ou un compte d’épargne libre d’impôt).

 

Habituellement, si vous détenez des fonds d’investissement dans un régime enregistré, ni vous ni votre régime n’êtes imposés pour les distributions versées par le fonds, non plus que pour les gains en capital réalisés lors du rachat ou de la substitution du fonds. Si vous détenez votre fonds d’investissement dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), votre placement pourra fructifier et vous pouvez retirer votre argent sans que vous ayez à payer des impôts. Pour en savoir plus, consultez les Types de comptes

 

Si vous détenez vos fonds d’investissement dans un compte non enregistré, les distributions seront imposables, qu’elles soient versées en espèces ou réinvesties dans des titres supplémentaires. Le montant d’impôt que vous devez payer varie en fonction du type de distribution et de votre taux d’imposition marginal. Si la valeur de votre fonds d’investissement augmente, lorsque vous le vendrez, vous devrez payer des impôts sur le gain réalisé.


Types de comptes

 

REER

 

Le régime enregistré d’épargne retraite est un régime à impôt différé conçu qui vous permet d’épargner en vue de la retraite. Vos cotisations à votre REER (à concurrence de votre cotisation maximale) sont déductibles de votre revenu imposable. Normalement, le revenu gagné dans votre REER n’est pas imposé tant qu’il y demeure. Toutefois, le total des retraits de votre REER est généralement imposé. Certains retraits spéciaux peuvent être effectués pour les études (Régime d’encouragement à l’éducation permanente) et pour l’achat d’une résidence (régime d’accession à la propriété). Ces retraits spéciaux ne nécessitent habituellement pas l’imposition des fonds au moment du retrait, mais vous disposez d’une période de temps préétablie pour rembourser les fonds.

FERR

 

Le Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est une conversion de REER qui vous permet de retirer un revenu pendant votre retraite. Vous devez convertir votre REER en FERR (ou retirer des sommes de votre REER ou acheter une rente) avant la fin de l’année au cours de laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans. Comme pour le REER, le revenu gagné dans votre FERR n’est normalement pas imposé tant qu’il y demeure. Toutefois, contrairement au REER, vous ne pouvez pas verser de nouveaux fonds dans un FERR. Vous devez retirer un montant minimal du FERR chaque année, en fonction de votre âge. Le total des retraits de votre FERR est généralement imposé.

CELI

 

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) vous permet d’épargner et d’investir à l’abri de l’impôt. Les cotisations ne sont pas déductibles, mais habituellement, les revenus de placement et les retraits ne sont pas imposables. Les droits de cotisation à un CELI s’accumulent chaque année si vous êtes âgé de 18 ans ou plus à n’importe quel moment de l’année.

REEE

 

Le Transfert entre régimes enregistrés d’épargne-études (REEE) vous permet d’épargner en prévision d’études postsecondaires en vous prévalant d’un report d’impôt. Le REEE peut être établi en tant que régime individuel ou familial. Les cotisations versées à un REEE peuvent recevoir des incitatifs gouvernementaux, comme la Subvention canadienne pour l’épargne-études. En fonction de votre revenu et de l’endroit où vous demeurez, vous pouvez être admissible à d’autres incitatifs gouvernementaux pour vous aider à faire croître votre REEE.

 

Le REEE ne comporte pas de plafond annuel de cotisation, mais il existe un maximum à vie de 50 000 $ de cotisations admissibles par bénéficiaire. Les cotisations versées à un REEE ne sont pas déductibles du revenu imposable, mais le revenu de placement tiré d’un REEE reste normalement à l’abri de l’impôt tant qu’il n’en est pas retiré. L’étudiant paie habituellement de l’impôt sur le revenu et les incitatifs gouvernementaux retirés du REEE; c’est ce qu’on appelle les paiements d’aide aux études. En général, les cotisations versées au REEE peuvent être retirées en franchise d’impôt.


Stratégies d’épargne-retraite

 

De quelle somme ai-je besoin pour ma retraite? Est-ce que j’épargne suffisamment pour être prêt à prendre ma retraite au moment voulu? Que vous ne fassiez que commencer à la planifier ou que vous approchiez l’âge de la prendre, vous vous posez probablement de nombreuses questions lorsque vous songez à votre retraite. Les réponses à ces questions varieront beaucoup en fonction de votre situation personnelle.

 

Par contre, un élément est commun à tous les investisseurs : le meilleur moyen de commencer à épargner pour la retraite est d’ouvrir un REER (régime enregistré d’épargne retraite), un compte enregistré à impôt différé conçu par le Gouvernement du Canada pour vous permettre d’épargner en vue de la retraite.

Croissance des placements à l’abri de l’impôt

 

Vous ne payez pas d’impôt sur les produits de vos placements détenus dans un REER jusqu’à ce que vous les rachetiez ou que vous les substituiez hors du régime. Cela représente une importante différence dans la croissance de vos placements au fil du temps.

 

Les revenus gagnés dans vos placements seront imposés lorsque vous les retirerez de votre REER, mais il est probable que votre fourchette d’imposition sera moindre lorsque vous serez à la retraite.

Réduction de vos impôts annuels sur le revenu

 

Les cotisations que vous versez à un REER (à concurrence de votre plafond de cotisation) sont déduites de votre revenu imposable de l’année précédente.

Cotisations régulières

 

Épargner par l’intermédiaire d’un programme de cotisation automatique constitue une façon simple et efficace de vous assurer d’investir des fonds régulièrement. C’est un moyen pratique, souple et sans tracas. Le programme de cotisation automatique peut être établi selon la fréquence et le montant qui vous conviennent, et sont assujettis à des placements minimaux peu élevés.

Diversification de vos placements

 

La consultation d’un professionnel financier vous permet de vous assurer que votre portefeuille est suffisamment diversifié et qu’il est en mesure de répondre à vos objectifs personnels de placement. Par la diversification, vous vous assurez que votre portefeuille comprend une juste combinaison d’actifs correspondant à votre profil personnel, y compris votre horizon de placement et votre tolérance au risque.

Rapports

 

Comme de nombreuses choses dans la vie, la retraite évolue et se transforme dans cet univers d’après-crise financière. Dans ce rapport, nous nous penchons sur la façon dont les Canadiens s’adaptent à ce changement et nous partageons d’importantes leçons de planification financière qui peuvent être utilisées dans le cadre d’un plan d’investissement pour la retraite.

 


Stratégies d’épargne-études

 

Que feriez-vous avec 60 000 $?

 

Si vous avez des enfants, une réponse possible serait d’utiliser cette somme pour défrayer le coût de leurs études postsecondaires. Cette somme peut sembler accablante, mais la meilleure façon de se préparer est d’élaborer un plan, d’y adhérer et d’y intégrer quelques stratégies clés.

Ouverture d’un Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

 

Il existe plusieurs instruments de placement que vous pouvez utiliser pour épargner pour les études de vos enfants, mais seul le REEE offre une croissance non imposée et la possibilité de recevoir la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), ainsi que de nombreux autres incitatifs fédéraux et provinciaux. Les régimes admissibles reçoivent l’équivalent de 20 % des cotisations versées chaque année, jusqu’à concurrence de 500 $ par année ou de 1 000 $ si un report de crédits est disponible. Le plafond à vie de la SCEE est de 7 200 $ par enfant.

Investissez tôt

 

Vous pouvez ouvrir un REEE et commencer à épargner pour les études de vos enfants dès leur naissance, pourvu qu’ils soient admissibles. Cela vous donne accès à 18 années de croissance non imposée.

Investissement convenant à votre horizon de placement

 

Il y a plusieurs types de produits de placement qui peuvent être détenus dans un REEE, y compris des fonds d’investissement d’actions, d’obligations et des fonds équilibrés, ainsi que des CPG et des liquidités. La répartition des actifs de votre portefeuille peut changer à l’approche du moment où votre enfant aura besoin de l’argent.

Afin de simplifier la décision de placement, le BMO Fonds d’investissement offre une série de Portefeuilles d’éducation Objectif BMO. Ces cinq portefeuilles déplacent automatiquement les placements en actions vers des placements à revenu fixe lorsque leur date d’échéance prévue approche, assurant ainsi une croissance maximale au cours des premières années, tout en contribuant à réduire la volatilité quand les études postsecondaires approchent.

 

Consultez les liens ci-dessous pour en savoir davantage sur les Portefeuilles d’éducation Objectif BMO.

 

Épargnez au moyen d’un programme de cotisation automatique

 

Le programme de cotisation automatique constitue la meilleure façon d’épargner pour vous assurer de répondre à vos objectifs financiers. C’est un moyen pratique et sans tracas de vous assurer d’épargner de façon régulière. Les programmes de cotisation automatique vous offrent de la souplesse en vous permettant de choisir la fréquence des versements et d’effectuer des placements initiaux peu élevés. Même les placements de petites sommes font augmenter régulièrement le montant au fil du temps.

 

Afin de vous aider davantage dans votre planification, voici un rapport sur la planification des études dans lequel on présente certains des coûts liés aux études, ainsi que des options et des occasions qui s’offrent à vous pour assurer un avenir prometteur à vos enfants.


Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI)

 

Prendre soin d’une personne atteinte d’une invalidité grave ou prolongée peut être difficile sur le plan psychologique et financier. Le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) de BMO est l’un des régimes qui permettent d’assurer la sécurité financière à long terme des personnes atteintes d’invalidité.

Qu’est-ce qu’un REEI?

 

Conçu par le gouvernement fédéral, le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d’épargne et de placement simple et efficace pour améliorer leur sécurité financière à long terme. De plus, l’État leur offre des incitatifs comme des subventions et des bons pour qu’ils puissent épargner davantage. Si vous êtes atteint d’une invalidité, ou si vous prodiguez des soins à une personne handicapée, vous souhaitez certainement en savoir plus sur les REEI.

En quoi un régime d’épargne-invalidité peut-il être utile?

 

Le REEI comporte trois avantages majeurs :

 

  1. Comme c’est un régime d’épargne enregistré, les gains qu’il génère demeurent à l’abri de l’impôt jusqu’à ce qu’ils soient retirés du régime. Cela signifie que les cotisations à un REEI peuvent fructifier plus rapidement, ce qui vous aide à épargner davantage.
  2. Le REEI peut donner droit à des incitatifs gouvernementaux qui peuvent augmenter considérablement la valeur du régime. Mentionnons notamment des subventions pouvant atteindre 3 500 $ par année ou 70 000 $ à vie, et des bons pouvant atteindre 1 000 $ par année ou 20 000 $ à vie.
  3. Le revenu tiré d’un REEI n’a aucune incidence sur les autres programmes fondés sur le revenu du gouvernement fédéral, notamment la Sécurité de la vieillesse, le Supplément de revenu garanti et le Régime de pensions du Canada. Dans la plupart des provinces et territoires, par ailleurs, le fait d’avoir un REEI ne change pas votre admissibilité aux programmes d’assistance sociale existants.

Qui peut tirer parti d’un REEI?

 

Toute personne qui est admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées peut être désignée bénéficiaire d’un REEI. Pour être admissible, le bénéficiaire doit :

 

  • être résident canadien;
  • avoir un numéro d’assurance sociale valide;
  • avoir moins de 60 ans;
  • remplir le Certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées (Formulaire T2201 de l’Agence du revenu du Canada [ARC]) avec l’aide d’un praticien qualifié et recevoir de l’ARC l’avis d’approbation.

Qui peut cotiser?

 

N’importe qui peut cotiser au REEI, à condition d’avoir reçu l’autorisation écrite du titulaire. S’il n’y a pas de plafond de cotisation annuel, le montant maximal pouvant être placé dans le régime est toutefois limité à 200 000 $ à vie.

 

Cependant, les cotisations cessent lorsque l’une des situations suivantes survient : à la fin de l’année du 59e anniversaire de naissance du bénéficiaire, lorsque le bénéficiaire n’est plus résident canadien ou admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées, ou lorsque le bénéficiaire décède.

 

Il peut être bon de cotiser au REEI de façon automatique et à intervalles réguliers tout au long de l’année. De cette façon, votre budget s’en portera mieux et vous pourrez aisément atteindre votre objectif de cotisation. Rappelez-vous que plus vite vous investissez votre argent dans un REEI, plus longtemps il fructifiera à l’abri de l’impôt.

Subventions et bons gouvernementaux

 

Le REEI donne accès à deux types d’incitatifs gouvernementaux : la Subvention canadienne pour l’épargne-invalidité, qui peut atteindre 3 500 $ par année ou 70 000 $ à vie, ainsi que le Bon canadien pour l’épargne-invalidité, qui peut atteindre 1 000 $ par année ou 20 000 $ à vie. Le montant des subventions et des bons est établi selon le revenu familial :

 

  • du bénéficiaire (et de son conjoint, le cas échéant), à partir de l’année civile où il atteint l’âge de 19 ans;
  • de la famille du bénéficiaire, jusqu’à l’année civile où ce dernier atteint l’âge de 18 ans (inclusivement).

Planifiez vos cotisations pour toucher le maximum en subventions et en bons

 

Les subventions et les bons ne sont offerts au bénéficiaire que jusqu’à la fin de l’année de son 49e anniversaire de naissance. Vous devriez donc planifier vos cotisations de manière à profiter au maximum de ces incitatifs gouvernementaux. Inutile de vous en faire si vous établissez un REEI tard dans votre vie ou si vous oubliez de verser une cotisation. Depuis 2008 (et pendant les 10 années qui suivent), les subventions et bons inutilisés sont reportés. Vous pouvez donc vous rattraper en versant plus de 3 500 $ par année dans votre régime. Notez toutefois que, dans ce cas, le montant maximal payable annuellement est de 10 500 $ pour les subventions et de 11 000 $ pour les bons.

 

Aucun autre formulaire n’est requis. Le bénéficiaire recevra les subventions et les bons des années précédentes, à condition qu’il ait été admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées au cours des années pour lesquelles il souhaite les recevoir, et qu’il ait produit une déclaration de revenus pour chacune des deux années précédant celle au cours de laquelle il demande le versement de la subvention et du bon. Il lui suffit de verser le montant approprié à son REEI pour recevoir le montant total de la subvention et du bon auquel il a droit.

Options de placement dans un REEI

 

Il est possible de détenir des fonds d’investissement BMO dans un REEI, sauf les fonds libellés en dollars américains.




Communiquez avec nous

Communiquez avec nous Fonds d’investissement :
1-800-668-7327 FNB :
1-800-361-1392
Inscrivez-vous

 

Demandez à recevoir le bulletin Perspectives.

M’inscrire
Communiquez avec un représentant Communiquez avec un spécialiste des FNB