Skip Navigation


Qu’est-ce qu’un fonds négociable en bourse (FNB)?

 

Un fonds négociable en bourse ou FNB est un fonds de placement coté et négocié en bourse qui peut, comme une action, être acheté ou vendu directement durant les heures de négociation habituelles. La différence, c’est qu’un FNB est un panier de titres qui peut inclure des actions, des obligations ou d’autres actifs, comme des marchandises. La répartition de son actif vise habituellement à reproduire le rendement d’un indice ou à investir dans une catégorie d’actif donnée.

 

 

Avantages des FNB

 

 

Efficacité exposition

Les investisseurs ont accès à des FNB de base qui reproduisent le portefeuille d’indices boursiers généraux, tels que l’indice composé Standard & Poor’s 500, ainsi qu’à des FNB plus ciblés qui investissent dans des industries ou des secteurs précis du marché.

 

Liquidité

Les FNB offrent l’avantage de la liquidité intrajournalière, puisqu’on peut les vendre ou les acheter pendant les heures de négociation du marché boursier.

 

Diversification

Les FNB présentent un risque potentiellement inférieur à celui des titres individuels.

Transparence du portefeuille

On peut connaître le cours et la composition du portefeuille d’un FNB en tout temps pendant une journée de négociation normale.

 

Faiblesse des coûts

Les FNB s’accompagnent de frais de gestion généralement moins élevés que ceux de nombreuses autres solutions de placement. Cela signifie qu’une plus grande part de l’argent investi sert à générer des revenus de placement à long terme.

 

Efficience fiscale

Comparativement à d’autres produits de placement, les FNB offrent la possibilité de réduire l’impôt sur les gains en capital.

Comment fonctionnent-ils?

 

On peut acheter ou vendre des parts de FNB à n’importe quel moment d’un jour de Bourse, par l’entremise d’un conseiller en placement ou d’un service de courtage en ligne.

 

Suivi du marché

 

L’objectif d’un FNB indiciel est de reproduire, le plus fidèlement possible, le rendement d’un indice de référence précis. Cela dit, il se crée parfois un écart, qu’on appelle erreur de suivi et qui peut être attribuable à plusieurs facteurs, dont :

 

  • les frais d’opération du fonds. Étant donné que les preneurs fermes remettent les titres sous-jacents ou en reprennent possession durant les opérations de souscription et de rachat, le gestionnaire du FNB n’a pas autant besoin de négocier de titres sur le marché boursier. Les frais d’opération et de commission sont donc réduits au minimum.
  • la réserve liquide la partie non investie de l’actif net d’un portefeuille. Les FNB cherchent à réduire le plus possible leur réserve liquide en réinvestissant le produit ou en versant des distributions de revenu aux investisseurs.

Liquidité

 

La liquidité d’un titre est directement liée à son volume de négociation, mais ce n’est pas ainsi pour un FNB.

 

En effet, la liquidité d’un FNB dépend plutôt des titres sous-jacents qui le composent. Ainsi, si les titres individuels détenus dans le FNB ont un volume de négociation élevé et sont, par conséquent, très liquides, le FNB le sera tout autant. De même, si les titres sous-jacents du FNB ont un faible volume de négociation ou ne sont pas liquides, le niveau de liquidité du FNB sera faible aussi. Les FNB BMO ont été conçus pour constituer des portefeuilles liquides; certaines exigences ont donc été établies quant au volume de négociation pour chacun des titres que contiennent les portefeuilles.

 

On peut évaluer la liquidité sous-jacente d’un FNB en observant la différence entre le prix d’achat et le prix de vente (l’écart cours acheteur-cours vendeur). Un faible écart cours acheteur-cours vendeur indique généralement que les titres sous-jacents ont aussi un faible écart cours acheteur-cours vendeur et qu’ils sont par conséquent plus liquides.

 

Ainsi, même un FNB ayant un volume de négociation modeste peut être liquide si son écart cours acheteur-cours vendeur est faible. Encore une fois, si les titres qui composent le FNB sont liquides, celui-ci le sera également.

 

Comment fonctionne le mécanisme de liquidité d’un FNB?

Premier niveau de liquidité – sur le parquet de la bourse

L’interaction entre acheteurs et vendeurs crée le premier niveau de liquidité du FNB. Cette liquidité naturelle s’établit lorsque l’ordre de vente d’un porteur de parts est jumelé à l’ordre d’achat d’un acheteur sur le parquet. Les FNB populaires et établis qui présentent des volumes de négociation élevés peuvent ainsi devenir plus liquides que leurs titres sous-jacents.

 

Deuxième niveau de liquidité – activités des mainteneurs de marché

Les mainteneurs de marché sont chargés d’inscrire les offres d’achat et de vente à la bourse. Cela augmente la liquidité et permet à l’acheteur ou au vendeur d’effectuer des opérations en limitant ses frais de négociation. Les mainteneurs de marché inscrivent continuellement les parts à un prix qui reflète l’écart du portefeuille sous-jacent.

Troisième niveau de liquidité – création de parts en fonction des titres sous-jacents

Les mainteneurs de marché peuvent compenser une hausse de la demande en créant des parts supplémentaires. En revanche, lorsque la demande diminue, il peut racheter des parts pour resserrer l’offre. Dans le cas d’un ordre d’achat important, le mainteneur de marché achète le panier de titres et passe un ordre de création auprès du fournisseur du FNB.

 

Lorsqu’on évalue des FNB, c’est la liquidité des titres sous-jacents qui compte. On mesure mieux la liquidité véritable d’un FNB en évaluant celle des titres qui le composent. Cette liquidité véritable permet d’exécuter un nombre appréciable d’ordres, sans incidence sur le prix du FNB lui-même.

Graph displays interaction between the buyer and seller through an Exchange to an ETF Provider.




Communiquez avec nous

Communiquez avec nous Fonds d’investissement :
1-800-668-7327 FNB :
1-800-361-1392
Inscrivez-vous

 

Demandez à recevoir le bulletin Perspectives.

M’inscrire
Communiquez avec un représentant Communiquez avec un spécialiste des FNB