Passer navigation
Mobile Navigation Menu Button

Sélectionnez votre région ou langue

navigation sauté

 

 

Financement reposant sur l’actif

 

 

  • De l’aide pour trouver la meilleure façon de tirer parti de vos actifs
  • La croissance n’est pas toujours de tout repos. Un marché en constante évolution, une concurrence toujours plus avisée et d’autres facteurs indépendants de votre volonté font que vous n’êtes peut-être pas toujours dans une position idéale pour financer vos objectifs, et ce, même si tous les autres aspects de vos activités sont réglés.
  • Notre équipe de spécialistes se penchera sur l’ensemble de la structure de votre entreprise afin de trouver les solutions de crédit qui vous aideront à saisir les occasions de croissance et répondront à vos besoins d’exploitation courants.

 


 

 


 

Idéal pour

 

Les entreprises prêtes à prendre leur essor – par voie d’acquisition, grâce à une occasion d’affaires exceptionnelle ou en raison d’une hausse temporaire –, mais qui ont besoin d’un financement supplémentaire pour y arriver.

 

  • Les entreprises en période de transition ou de changement, et notamment celles qui sont en situation de refinancement ou de recapitalisation ou qui planifient leur relève.
  • Les sociétés qui possèdent des actifs appréciables et souhaitent en utiliser la valeur pour obtenir le financement voulu.
  • Les organisations dont l’équipe de direction est chevronnée, qui ont un solide plan d’affaires et dont l’intensité de levier financier est modérée à élevée.
  • Les entreprises en période de transition ou de changement, et notamment celles qui sont en situation de refinancement ou de recapitalisation ou qui planifient leur relève.
  • Les sociétés qui possèdent des actifs appréciables et souhaitent en utiliser la valeur pour obtenir le financement voulu.
  • Les organisations dont l’équipe de direction est chevronnée, qui ont un solide plan d’affaires et dont l’intensité de levier financier est modérée à élevée.

Renseignements

 

Le groupe Financement reposant sur l’actif offre aux moyennes entreprises privées ainsi qu’aux grandes sociétés ouvertes une solution de rechange aux créances de premier rang traditionnelles; celle-ci peut accompagner ou remplacer les créances de rang inférieur ou les capitaux propres.

 

Grâce aux services du groupe Financement reposant sur l’actif, la valeur de l’actif de votre société vous permet d’obtenir un financement structuré dont les taux des avances sont habituellement supérieurs à ceux des prêts généralement consentis par les banques.

Marges de crédit renouvelables

avec taux des avances établis en fonction de l’actif de votre organisation.

 

Prêts à terme

garantis par du matériel, de l’outillage et des biens immobiliers.

 

Allègement des clauses restrictives

Coûts plus faibles et moins d’engagements financiers que les créances de premier rang classiques.

 

Prêts pour dépenses en immobilisations

garantis par le matériel et l’outillage nouvellement acquis.


Portefeuille

 

Découvrez comment nous avons aidé des clients en leur proposant des solutions pour répondre à leurs besoins en matière d’exploitation et pour tirer parti des occasions de croissance.

 

 

  • Prêt à l’exploitation de 34 M$ pour redressement Prêt à l’exploitation de 34 M$ pour redressement
    La crise économique déjà bien installée, un dirigeant d’entreprise s’est mis à la recherche d’un partenaire prêteur. Ce chef de la direction bien rompu aux rouages du financement reposant sur l’actif avait retenu comme principaux critères la constance sur le marché et la capacité de respecter l’entente préliminaire sans rien y changer.
    Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO s’est vu confier le mandat en raison de sa réputation par rapport à ces critères et de sa plateforme de service complet qui s’adresse à la fois à l’entreprise et à ses actionnaires. Maintenant que la confiance est établie, le partenaire prêteur et l’entreprise anticipent une relation longue et fructueuse.
    La crise économique déjà bien installée, un dirigeant d’entreprise s’est mis à la recherche d’un partenaire prêteur. Ce chef de la direction bien rompu aux rouages du financement reposant sur l’actif avait retenu comme principaux critères la constance sur le marché et la capacité de respecter l’entente préliminaire sans rien y changer.
  • Prêt à l’exploitation de 25 M$ pour refinancementPrêt à l’exploitation de 25 M$ pour refinancement
    Déjà un inconditionnel du financement reposant sur l’actif, un détaillant averti était conscient que les valeurs d’emprunt accessibles au moyen de cette méthode lui assuraient un levier financier supérieur tout en le libérant des exigences liées aux engagements financiers traditionnels. C’est en raison de la solution taillée sur mesure proposée par BMO que l’entreprise a confié le refinancement de son prêt à la Banque : une marge de crédit renouvelable reposant sur l’actif, une facilité temporaire sans marge, ainsi qu’une facilité de gestion du risque de trésorerie sans marge combinées à des produits de financement du commerce international et de gestion de trésorerie des plus concurrentiels. Déjà un inconditionnel du financement reposant sur l’actif, un détaillant averti était conscient que les valeurs d’emprunt accessibles au moyen de cette méthode lui assuraient un levier financier supérieur tout en le libérant des exigences liées aux engagements financiers traditionnels. C’est en raison de la solution taillée sur mesure proposée par BMO que l’entreprise a confié le refinancement de son prêt à la Banque : une marge de crédit renouvelable reposant sur l’actif, une facilité temporaire sans marge, ainsi qu’une facilité de gestion du risque de trésorerie sans marge??? combinées à des produits de financement du commerce international et de gestion de trésorerie des plus concurrentiels.
  • Prêt à l’exploitation de 12,35 M$ pour refinancement reposant sur des capitaux privésPrêt à l’exploitation de 12,35 M$ pour refinancement reposant sur des capitaux privés
    Un fabricant d’infrastructures de télécommunications basé en Ontario a obtenu des résultats financiers inférieurs aux prévisions, ce qui a poussé son prêteur attitré à exiger des injections de capitaux supplémentaires de la part des actionnaires. L’investisseur en capital désirait une autre solution de financement à long terme. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a consenti à l’entreprise une facilité de crédit assurant le refinancement du prêteur existant et le remboursement des prêts des actionnaires. Cette structure stable a assuré à la direction la souplesse nécessaire pour se concentrer sur l’augmentation de son chiffre d’affaires et la mise en œuvre de sa stratégie. Un fabricant d’infrastructures de télécommunications basé en Ontario a obtenu des résultats financiers inférieurs aux prévisions, ce qui a poussé son prêteur attitré à exiger des injections de capitaux supplémentaires de la part des actionnaires. L’investisseur en capital désirait une autre solution de financement à long terme. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a consenti à l’entreprise une facilité de crédit assurant le refinancement du prêteur existant et le remboursement des prêts des actionnaires. Cette structure stable a assuré à la direction la souplesse nécessaire pour se concentrer sur l’augmentation de son chiffre d’affaires et la mise en œuvre de sa stratégie.
  • Croissance et recapitalisation – Prêts à terme et à l’exploitation de 90 M$ négociés par un agent de BMOCroissance et recapitalisation – Prêts à terme et à l’exploitation de 90 M$ négociés par un agent de BMO
    Les ventes enregistrées par les divers secteurs d’activité de la filiale canadienne d’une multinationale, y compris ses centres de distribution d’acier rentables, étaient en pleine croissance. Comme l’entreprise dépend des produits de base et qu’elle est de nature cyclique, sa direction estimait que les engagements ordinaires de levier financier risquaient de la priver du fonds de roulement accru dont elle a besoin au cours de la période creuse du cycle, et ce, bien qu’elle possède des actifs considérables. À titre d’agent principal, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré le crédit à l’exploitation syndiqué sans engagement de levier financier, ce qui s’est traduit par une augmentation considérable de la disponibilité découlant des stocks élevés et des valeurs immobilières. La facilité a également permis le rapatriement de capitaux à la société mère. On s’attend à ce que la nouvelle structure de capital entraîne une augmentation considérable du rendement des capitaux propres. Les ventes enregistrées par les divers secteurs d’activité de la filiale canadienne d’une multinationale, y compris ses centres de distribution d’acier rentables, étaient en pleine croissance. Comme l’entreprise dépend des produits de base et qu’elle est de nature cyclique, sa direction estimait que les engagements ordinaires de levier financier risquaient de la priver du fonds de roulement accru dont elle a besoin au cours de la période creuse du cycle, et ce, bien qu’elle possède des actifs considérables. À titre d’agent principal, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré le crédit à l’exploitation syndiqué sans engagement de levier financier, ce qui s’est traduit par une augmentation considérable de la disponibilité découlant des stocks élevés et des valeurs immobilières. La facilité a également permis le rapatriement de capitaux à la société mère. On s’attend à ce que la nouvelle structure de capital entraîne une augmentation considérable du rendement des capitaux propres.
  • BMO et privatisation Crédit de 70 M$ négocié par un agent de BMOBMO et privatisation Crédit de 70 M$ négocié par un agent de BMO
    Les principaux dirigeants d’un fabricant de pièces automobiles coté en bourse souhaitaient privatiser l’entreprise au moyen d'une acquisition par emprunt par les dirigeants. L’entreprise, qui mène ses activités principalement au Canada et aux États-Unis, sert les segments des équipementiers et des pièces de rechange. À titre d’agent principal, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré un crédit à l’exploitation syndiqué fondé sur des engagements financiers limités et a procuré à la nouvelle entité la souplesse financière nécessaire à l’atteinte de ses objectifs. Les principaux dirigeants d’un fabricant de pièces automobiles coté en bourse souhaitaient privatiser l’entreprise au moyen d'une acquisition par emprunt par les dirigeants. L’entreprise, qui mène ses activités principalement au Canada et aux États-Unis, sert les segments des équipementiers et des pièces de rechange. À titre d’agent principal, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré un crédit à l’exploitation syndiqué fondé sur des engagements financiers limités et a procuré à la nouvelle entité la souplesse financière nécessaire à l’atteinte de ses objectifs.
  • Acquisition par emprunt et redressementAcquisition par emprunt et redressement
    TUn fabricant de composantes d’acier procédait à un redressement par capital de développement. Pour son acquisition, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO lui a accordé un financement par endettement garanti par l’ensemble des actifs de l’entreprise, y compris les biens immobiliers, le matériel et l’outillage. Un fabricant de composantes d’acier procédait à un redressement par capital de développement. Pour son acquisition, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO lui a accordé un financement par endettement garanti par l’ensemble des actifs de l’entreprise, y compris les biens immobiliers, le matériel et l’outillage.
  • Rachat d’une entreprise par ses dirigeantsRachat d’une entreprise par ses dirigeants
    La direction d’un centre de distribution d’acier rentable souhaitait acquérir la division de l’entreprise au moment où la société mère déposait son bilan en vertu du chapitre 11 de la loi américaine sur la faillite. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré des prêts à terme et à l’exploitation qui, jumelés au prêt subordonné de 4 millions de dollars consenti par BMO Partenaires, ont permis à la direction de l’entreprise de procéder à l’acquisition par emprunt des activités canadiennes. La direction d’un centre de distribution d’acier rentable souhaitait acquérir la division de l’entreprise au moment où la société mère déposait son bilan en vertu du chapitre 11 de la loi américaine sur la faillite. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré des prêts à terme et à l’exploitation qui, jumelés au prêt subordonné de 4 millions de dollars consenti par BMO Partenaires, ont permis à la direction de l’entreprise de procéder à l’acquisition par emprunt des activités canadiennes.
  • Croissance rapideCroissance rapide
    BMO a réalisé rapidement qu’une facilité engagée reposant sur l’actif constituait la forme de financement de premier rang la mieux adaptée à un distributeur de matériaux de construction, dont la structure était caractérisée par un levier financier d’intensité élevée, une croissance rapide et l’obligation de conserver des stocks importants tout au long de l’année. Cette disponibilité accrue des facilités de crédit reposant sur l’actif, obtenue grâce à des taux des avances supérieurs sur la valeur des stocks, a permis au client de doubler ses ventes, qui ont largement dépassé les 100 millions de dollars, et de quadrupler ses bénéfices sur une période de 12 mois. BMO a réalisé rapidement qu’une facilité engagée reposant sur l’actif constituait la forme de financement de premier rang la mieux adaptée à un distributeur de matériaux de construction, dont la structure était caractérisée par un levier financier d’intensité élevée, une croissance rapide et l’obligation de conserver des stocks importants tout au long de l’année. Cette disponibilité accrue des facilités de crédit reposant sur l’actif, obtenue grâce à des taux des avances supérieurs sur la valeur des stocks, a permis au client de doubler ses ventes, qui ont largement dépassé les 100 millions de dollars, et de quadrupler ses bénéfices sur une période de 12 mois.
  • RestructurationRestructuration
    Après un ralentissement du marché servi, un distributeur spécialisé à fort volume et faible marge voyait son niveau d’endettement augmenter, principalement en raison des coûts indirects fixes qu’il avait à assumer. L’intensité de levier financier élevée qui en a résulté a provoqué des tensions avec son créancier de premier rang. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a restructuré un prêt à l’exploitation qui remplaçait les engagements de levier financier par la valeur sous-jacente de la garantie. Après un ralentissement du marché servi, un distributeur spécialisé à fort volume et faible marge voyait son niveau d’endettement augmenter, principalement en raison des coûts indirects fixes qu’il avait à assumer. L’intensité de levier financier élevée qui en a résulté a provoqué des tensions avec son créancier de premier rang. Le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a restructuré un prêt à l’exploitation qui remplaçait les engagements de levier financier par la valeur sous-jacente de la garantie.
  • RelèveRelève
    Les actionnaires fondateurs d’un distributeur alimentaire souhaitaient se retirer et récupérer les capitaux propres qu’ils avaient investis dans cette entreprise dont ils avaient fait croître le chiffre d’affaires à plus de 150 millions de dollars. Le plan de relève prévoyait la vente de l’entreprise à la haute direction en place, mais ses membres ne disposaient pas des ressources financières nécessaires pour mener à bien la transaction. En tirant profit des comptes clients et des stocks, à des niveaux supérieurs à ceux offerts par les facilités bancaires traditionnelles, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré des facilités qui ont permis de concrétiser le plan de relève. Les actionnaires fondateurs d’un distributeur alimentaire souhaitaient se retirer et récupérer les capitaux propres qu’ils avaient investis dans cette entreprise dont ils avaient fait croître le chiffre d’affaires à plus de 150 millions de dollars. Le plan de relève prévoyait la vente de l’entreprise à la haute direction en place, mais ses membres ne disposaient pas des ressources financières nécessaires pour mener à bien la transaction. En tirant profit des comptes clients et des stocks, à des niveaux supérieurs à ceux offerts par les facilités bancaires traditionnelles, le groupe Financement reposant sur l’actif de BMO a structuré des facilités qui ont permis de concrétiser le plan de relève.

Notre équipe

 

Andre Salvi,
directeur général et chef d’entité - Financement reposant sur l’actif
Andre.Salvi@bmo.com | (416) 643-4414

 

Andre Salvi compte plus de 19 ans d’expérience dans les domaines des services bancaires d’investissement, du capital-investissement et du financement mezzanine, des nouvelles technologies de paiement, ainsi que des partenariats et des investissements stratégiques pour la Banque de Montréal (BMO). Il occupe actuellement le poste de directeur général et chef d’entité - Financement reposant sur l’actif, Direction Financement des grandes entreprises. Avant d’occuper ce poste, il était directeur général - Partenariats, groupe au sein de l’organisation qui vise à renforcer les partenariats pour stimuler l’innovation et améliorer les résultats de BMO.

M. Salvi est entré au service de BMO dans le groupe Secteurs diversifiés au sein de BMO Marchés des capitaux, où il a rempli diverses missions dans plusieurs industries, notamment des premiers appels publics à l’épargne et des reclassements, ainsi que des mandats de fusion et acquisition de sociétés ouvertes et fermées. M. Salvi s’est joint à BMO Partenaires en 2010. Il a mis sur pied, structuré et mis en œuvre bon nombre d’investissements dans divers secteurs, et il collabore étroitement depuis longtemps avec des entreprises à toutes les étapes de leur cycle de vie.

M. Salvi est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires obtenue avec distinction à la Rotman School of Management (Université de Toronto) et d’un baccalauréat spécialisé en administration des affaires de l’Université Wilfrid-Laurier; il porte le titre d’analyste financier agréé (CFA).


Shane Bradley,
directeur principal – Ontario et Atlantique
Shane.Bradley@bmo.com | (416) 867-5245

 

 

M. Bradley compte plus 10 années d’expérience en financement des grandes entreprises, se spécialisant dans les flux de trésorerie et le financement reposant sur l'actif. Il possède des compétences dans plusieurs domaines, y compris la gestion de portefeuille, les fusions et acquisitions, le refinancement des bilans et les importantes opérations consortiales. M. Bradley occupe à l’heure actuelle un poste directeur principal au sein du groupe de financement reposant sur l'actif de BMO, et se concentre sur l’établissement de nouvelles relations en Ontario.

Il a commencé sa carrière chez GE Capital. Au cours de ses huit années au sein de cette société, il a occupé divers postes de vente et de gestion du risque, tant du côté du financement d’équipement que du côté du financement des grandes entreprises. M. Bradley est entré au service de la Banque de Montréal en 2016. Il a géré un portefeuille de comptes dont les facilités de crédit allaient de 10 millions de dollars à 375 millions de dollars.

Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de la Lazaridis School of Business and Economics de l’Université Wilfrid Laurier et d’un baccalauréat en commerce de l’Université Laurentian.


Karen Patey,
directrice générale – Ontario et Atlantique

Frederick Giraud,
directeur général – Québec


Bureaux

 

 

Siège social de Toronto
First Canadian Place
100 King Street West, 18th Floor
Toronto (Ontario)
M5X 1A1

Montréal
105 rue Saint-Jacques
3e étage
Montreal (Quebec)
H2Y 1L6

Calgary
First Canadian Centre
350-7th Avenue S.W., 9th Floor
Calgary (Alberta)
T2P 3N9

Vancouver
First Bank Tower
595 Burrard Street, 6th Floor
Vancouver (Colombie-Britannique)
V7X 1L7